Connect with us

Afrique

Jean Michel Nintcheu : « Maurice Kamto représente le Souffle de l’Espoir de notre peuple »

Published

on

Appel à la mutualisation des forces du peuple du changement lors des prochaines élections

Chers Compatriotes,

Je suis entré en politique très jeune en 1990. Très tôt, j’ai créé un parti politique en l’occurrence le RAP. Mais, au regard de la situation sociale et politique du pays explosive, dès 1992, j’ai été aux avant-postes de l’Alliance (l’Union) Pour Le Changement  qui a porté la candidature victorieuse de président du SDF, Ni John FRU NDI; victoire qui malheureusement a été volée par monsieur Paul BIYA. J’ai tellement œuvré à cette Union pour le Changement que mon parti a mis en berne son identité pour un partenariat avec le SDF.

Malheureusement, le temps a Progressivement mis en lumière les faiblesses morales du leadership du SDF. Sur des problèmes engageant la vie de notre nation telle que la crise anglophone qui a été volontairement transformée en guerre civile par le régime de M BIYA -RDPC, le leadership du SDF a étalé sa vacuité morale et politique, préférant les ors de la République à la vie de nos compatriotes Anglophones. Ce leadership du SDF est allé jusqu’à sommer, avec le RDPC, le gouvernement des États-Unis d’Amérique de rapatrier au Cameroun de nombreux compatriotes qui ont réussi à fuir la guerre dans le NOSO, ces deux régions ayant pourtant été décrétés « zones économiquement sinistrées » par le Premier ministre.

Advertisement

Plusieurs situations, toutes liées à des considérations morales en politique, justifient la fin de mon alliance avec le SDF. Cependant, c’est l’abandon des populations Anglophones entre les mains d’un régime sans cœur (inhumain) et pour qui la vie d’un citoyen originaire des régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest ne vaut rien, qui est la principale raison de notre divorce (qui a scellé la fin de notre alliance).

Ainsi donc, en plus des scandales financiers qui jalonnent les 41 ans du régime de monsieur Paul BIYA, de l’étendue de son incompétence multiforme caractérisée par le délitement moral de la société, le délabrement infrastructurel, la  pauvreté rampante des populations, l’absence totale de perspective pour les jeunes etc…, c’est le refus du pouvoir de mettre fin à l’inutile et fratricide guerre civile en cours depuis sept ans dans les régions anglophones de notre pays qui m’impose de lancer cet appel patriotique à la mutualisation des forces du Peuple du Changement.

Notre nation est gravement menacée par l’implosion. Elle est menacée du fait non seulement de la guerre civile mais également du tribalisme d’État. Ce tribalisme d’État auquel recourt le pouvoir est un poison hautement toxique pour notre  devenir commun.

Conscient donc de cette menace réelle d’implosion de notre nation; comme citoyen et comme responsable politique; mais aussi convaincu que monsieur Paul BIYA et son parti, le RDPC, sont aujourd’hui définitivement un boulet pour la cohésion et la concorde nationales,  pour le redressement moral, politique, social, économique, financier et infrastructurel de notre pays, j’invite tous les citoyens de bonne volonté, toutes les femmes et les hommes politiques qui font la politique dans l’intérêt effectif du peuple, la société civile pro démocratie, les universitaires, les intellectuels, les femmes et hommes de culture à répondre favorablement à mon appel pour la mutualisation des forces du Peuple du Changement.

L’heure est grave! Le Cameroun est au bord de précipice. Il est impératif de le sortir de la longue agonie dans laquelle l’a plongé monsieur Paul BIYA et ses amis depuis plusieurs années déjà. Nous n’avons plus le droit à l’indifférence. Nos vies ainsi que celles de nos enfants et des générations futures en dépendent.

Advertisement

L’histoire sera très dure avec nous, si nous n’avons pas le sursaut politique et patriotique nécessaire pour nous sauver, collectivement, de la noyade préparée qui se pointe à l’horizon

Dans cette perspective, nous devons avoir la lucidité d’observer objectivement notre scène politique et de voir le leadership qui se dégage de l’opposition.

Toutes considérations prises en compte, le responsable politique de l’opposition qui donne de l’insomnie au pouvoir, c’est aujourd’hui le président national du MRC, le professeur Maurice KAMTO. Si on fait le parallèle avec l’effervescence politique du début des années 1990, Maurice KAMTO est pour le scrutin présidentiel de 2025, le Chairman NI JOHN FRU NDI du scrutin présidentiel de 1992. Il est celui derrière qui les Camerounais peuvent réparer le terrible préjudice politique né du Hold UP électoral historique de 1992 qui a mis le Cameroun dans l’état cahotique et désastreux dans lequel il se trouve aujourd’hui. Et que celui de 2018 n’a pas réparé, au contraire.

Oui, nous ne sommes que des êtres humains et par conséquent, nul n’est parfait. Des gens parmi nous, femmes et les hommes politiques de l’opposition, de la société civile pro démocratie, les universitaires, les intellectuels, les femmes et hommes de culture ainsi que la diaspora pourraient, à tort ou à raison, avoir des raisons de reprocher au MRC et à son président national, le Pr Maurice KAMTO,  telle attitude ou tel comportement et que sais-je encore. C’est humain et il est un Humain. Cependant, l’enjeu de l’alternance démocratique au sommet de l’État lors du prochain scrutin présidentiel doit être, pour chaque Camerounais et pour chaque responsable politique sérieux et conscient de l’avenir du pays, l’ultime but politique de l’heure.

Le peuple camerounais n’en peut plus! Il est éreinté par plus de 40 ans de gouvernance kleptocratique, désinvolte et inhumain.

Advertisement

Nous devons nous dresser, comme un seul homme pour voler à son secours.

En 1990, Maurice KAMTO, jeune professeur d’université à la carrière universitaire et administrative toute tracée,  avait, avec un courage rare dans notre société à l’époque et même aujourd’hui encore, pris  publiquement position pour la candidature de NI JOHN FRU NDI, Chairman du SDF. Il n’était pas militant encore moins sympathisant du SDF. Et lors de la campagne présidentielle, il avait fait une intervention historique et électrique qui avait galvanisé la jeunesse et les milieux intellectuels.

Aujourd’hui, c’est lui qui représente le Souffle de l’Espoir de notre peuple. Ce ne serait donc que justice de lui apporter toute notre contribution pour lui permettre de nous délivrer de plus 40 ans de souffrances  inhumaines. Aussi, dans le sillage de son soutien sans faille et sans condition spontanément apporté à la candidature du Chairman NI JOHN FRU NDI au scrutin présidentiel de 1992,

je m’engage, dès aujourd’hui, à prendre mon bâton de pélerin pour mobiliser, dans le cadre de la mutualisation des forces du Peuple du Changement, derrière sa candidature en vue du prochain scrutin présidentiel.

J’annonce donc solennellement aux Camerounais, que dans les jours qui suivent, je vais aller à la rencontre des femmes et hommes politiques, des personnalités de la société civile pro démocratie, des universitaires , des intellectuels, des femmes et des hommes de culture des dix régions du pays, et de la diaspora pour leur expliquer que c’est un devoir citoyen, un impératif politique et démocratique de soutenir la candidature du président national du MRC, Pr Maurice KAMTO, lors du prochain scrutin présidentiel.

Advertisement

Je vais rencontrer tous les leaders politiques nationaux de l’opposition, y compris ceux actuellement en alliance avec le parti au pouvoir; je vais échanger avec les militants du RDPC qui, comme les Camerounais ordinaires, constatent que notre pays a besoin d’un nouveau souffle politique, bref je vais rencontrer le plus de personnalités de divers horizons possibles afin de les convaincre de soutenir cette candidature du président national du MRC, Maurice KAMTO.

Je vais aller à la rencontre de nos compatriotes des deux régions anglophones du pays pour leur expliquer que, au regard des positions constantes du Pr Maurice KAMTO et du MRC sur la crise anglophone, de leur condamnation sans réserve de la solution militaire retenue par le pouvoir pour mettre fin à la guerre civile inutile qui en a découlé, de leur respect des souffrances historiques et actuelles à eux injustement infligées, la candidature de Maurice KAMTO et sa victoire au scrutin présidentiel prochain est une opportunité unique pour la paix par le dialogue politique inclusif.

Je vais aller à la rencontre de la diaspora anglophone à travers le monde  pour expliquer à tous ses membres qu’en soutenant un candidat comme le Pr Maurice KAMTO pour qui la solution à la guerre civile actuelle ne peut se trouver ailleurs qu’autour d’un dialogue politique inclusif, c’est L’ULTIME CHANCE pour une paix durable et pérenne dans notre pays.

Le changement, c’est maintenant !!

Combattant Nintcheu Jean Michel

Advertisement

 

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Afrique

Côte d’Ivoire – Exportation des produits vivriers : le gouvernement lève la mesure de suspension

Published

on

Le gouvernement de la Côte d’Ivoire a décidé de lever la mesure de suspension temporaire de l’exportation des produits vivriers, telle qu’annoncée lors de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en janvier dernier. Cette suspension affectait 20 produits de grande consommation, y compris la banane plantain, le riz, le manioc et l’igname.

La Côte d’Ivoire lève la mesure de suspension de l’exportation des produits vivriers

La décision initiale avait suscité des réactions mitigées, notamment de la part des pays voisins tels que le Mali et le Burkina Faso, ainsi que de l’opinion publique. Cependant, selon un communiqué rendu public le 22 février 2024, le gouvernement ivoirien a décidé de lever cette interdiction.

En effet, la levée de la suspension concerne la banane plantain, le manioc et ses dérivés, ainsi que l’igname. Cependant, le gouvernement précise que l’exportation de ces produits sera désormais soumise à une autorisation préalable, conformément aux dispositions légales de la constitution ivoirienne.

Par ailleurs, il faut noter que le Président burkinabè, le capitaine Ibrahim Traoré, avait réagi à cette décision en annonçant que si une durée était spécifiée pour cette interdiction, le Burkina Faso pourrait envisager d’interdire l’entrée de ces produits sur son territoire à la fin de cette période. Cette initiative de levée de suspension sur l’exportation des produits vivriers serait certainement un soulagement pour les pays voisins.

Advertisement
Continue Reading

Afrique

Libération de Dogbo Blé : Laurent Gbagbo heureux, mais…

Published

on

Laurent Gbagbo a salué la libération de Dogbo Blé, mais l’ancien président ivoirien attend un autre geste de la part d’Alassane Ouattara.

Le message de Laurent Gbagbo après la libération de Dogbo Blé

Au lendemain de la libération de Dogbo Blé, Laurent Gbagbo et son parti politique, le PPA-CI ont salué la décision d’Alassane Ouattara. Dans un communiqué officiel, le président du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire exprimé sa satisfaction « pour cet acte, qui constitue une avancée positive vers la réconciliation nationale tant attendue ».

Tout en saluant la décision du chef d’État ivoirien, Laurent Gbagbo et le PPA-CI ont tenu à féliciter « chaleureusement les familles des prisonniers » pour leur dignité pendant toutes ces longues années.

422730903 954216386062962 6020989393857339607 n

Toutefois, Laurent Gbagbo et son parti politique affirment que leur joie est atténuée par la réalité incontournable de ceux qui demeurent encore emprisonnés. Ils font allusion au lieutenant Ourigou Bawa Félicien de la Marine nationale, au commandant Séka Anselme de la Gendarmerie nationale et du sergent Togba Arnaud Marcel de la Police nationale.

« Nous rappelons leur cas aux autorités compétentes et nous leur demandons d’examiner leur situation pour leur permettre à eux aussi d’avoir la joie de retrouver leurs familles », a déclaré le PPA-CI dans le communiqué.

Advertisement
Continue Reading

Afrique

Burkina Faso – CENI: Ibrahim Traoré reçoit le rapport de deux années

Published

on

Au Burkina Faso, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a détaillé les activités et les actions menées par l’institution au cours de la période 2022-2023 à travers un rapport. Bien que le calendrier électoral ne soit pas encore établi, le président de la CENI, Elysé Ouedraogo a souligné que cela n’empêche pas l’institution de travailler activement à la préparation des différentes phases du processus électoral.

Burkina Faso : la CENI apte pour une élection transparente

Les plans d’opérations de la Commission électorale nationale indépendante couvrent des aspects tels que la révision du fichier électoral, la gestion des candidatures, l’organisation pratique du scrutin, la gestion des résultats, ainsi que la prise en compte des personnes en situation de handicap, des personnes déplacées internes et de la diaspora.

En effet, au cours de la période 2022- 2023, la CENI a également concentré ses efforts sur le renforcement des capacités des commissaires et du personnel, visant à accroître le niveau de professionnalisme de l’institution en vue des élections futures. Le président de la Transition, Capitaine Ibrahim Traoré, a exprimé son soutien et la disponibilité du gouvernement à accompagner la CENI pour assurer le succès des scrutins à venir, soulignant l’importance de garantir la participation de tous les Burkinabè.

Par ailleurs, à travers cette démarche, il urge de notifier que la CENI se prépare activement en amont des élections, même en l’absence d’un calendrier électoral précis, afin d’être prête à organiser des élections transparentes et inclusives dès que les autorités auront décidé du moment approprié.

Advertisement
Continue Reading

Afrique

CAN 2029 : Un premier candidat à l’organisation se dévoile

Published

on

La République démocratique du Congo ambitionne d’organiser la Coupe d’Afrique 2029. Le président Félix Tshisekedi l’a annoncé jeudi face à la presse.

La RDC veut abriter la CAN 2029

Quatrième de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 en Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo veut organiser la CAN 2029. Lors d’un briefing avec la presse, jeudi 22 février, le président Félix Tshisekedi a fait cette annonce.

« J’ambitionne de déposer la candidature de la RDC pour l’organisation de la CAN 2029 en terre congolaise. Nous avons relevé le défi de l’organisation des jeux de la Francophonie », a déclaré Félix Tshisekedi.

Une ambition slauée par la légende du football congolais, Herita Ilunga. « Malgré les défis urgents comme l’agression à l’est, l’ambition d’organiser la CAN 2029 offrirait des opportunités significatives sur les plans économique et social. Cela pourrait ouvrir la voie à un avenir plus prometteur pour les congolais, tout en gardant les priorités du pays », a réagi l’ancien football.

Advertisement

Pour y arriver, la RDC aura besoin mininum de six stades aux normes internationales. Il y en sera de même pour des infrastructures routières et hôtelières dans les régions qui vont abriter le tournoi. Après une longue absence sur l’échiquier sportif africain, la RDC a fait son retour à la CAN 2023. Les Léopards ont réussi à se hisser dans le dernier carré avant d’être battus par la Côte d’Ivoire, pays hôte.

Cette CAN a marqué la renaissance du football congolais. Une organisation de la Coupe d’Afrique des Nations en 2029 pourrait inciter à de nouveaux investissements dans le football congolais, un des bastions des talents bruts sur le continent.

Continue Reading

Afrique

Sommet de la CEDEAO : Alassane Ouattara a quitté Abidjan pour Abuja

Published

on

Le président Alassane Ouattara a quitté Abidjan ce vendredi pour Abuja au Nigeria pour prendre part au sommet extraordinaire de la CEDEAO.

CEDEAO : Alassane Ouattara se rend au sommet à Abuja

Alassane Ouattara a quitté Abidjan ce vendredi 23 février à destination d’Abuja au Nigeria. Le Chef de l’Etat va participer samedi 24 février, au sommet des dirigeants de la CEDEAO. Ce sommet extraordinaire sera consacré à la situation politique et sécuritaire au Niger et dans la sous-région.

En marge de ce sommet, le président Ouattara avait reçu, il y a quelques jours à Abidjan, son homologue togolais Faure Gnassingbé. Lors de ce sommet, les sanctions financières et économiques de la CEDEAO devraient être levées. Une main tendue de l’organisation sous-régionale aux militaires au pouvoir à Niamey.

Communiqué de la Présidence de la République

image 34

Advertisement
Continue Reading

Afrique

En Côte d’Ivoire, le Burkina Faso classé 1er pays étranger investisseur en 2023

Published

on

La directrice générale du Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire – CEPICI, a rencontré les médias jeudi 22 février dernier. À l’occasion, Solange Amichia a indiqué que le Burkina Faso est le premier pays étranger investisseur dans le pays en 2023.

Le Burkina Faso en tête des pays étrangers investisseurs en Côte d’Ivoire dans l’année 2023

Parmi les pays étrangers investisseurs en Côte d’Ivoire figure en bonne place le Burkina Faso. Selon la directrice générale du Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire – CEPICI, le pays des hommes intègres est même placé en première position dans ce classement. Pour Solange Amichia, ce pays occupe ce rang avec 11 % des investissements, surtout dans les secteurs de la cimenterie, de l’emballage et des transports.

La première responsable du CEPICI, juste après le pays dirigé par le capitaine Ibrahim Traoré, c’est la Turquie qui vient. Ainsi, en deuxième position, ce pays transcontinental situé aux confins de l’Asie et de l’Europe a 7 % des investissements. Ses investissements sont essentiellement dans la fourniture de produits manufacturiers. Viennent ensuite la Chine, la France et le Togo avec chacun 5 % d’investissement en 2023 en Côte d’Ivoire.

À noter que la Côte d’Ivoire a connu un nombre important d’entreprises créées en 2023 avec plus de 25 000 pour un investissement de 1 000,15 milliards FCFA (1,6 milliard USD) agréés en 2023. Et les domaines les plus touchés par les investissements concernent l’industrie (52,20%), les services (46,90%) puis le secteur agricole (0,90%). Pour rappel, ce sont 23 940 sociétés qui ont vu le jour en 2022 en terre ivoirienne pour 742 milliards FCFA (1,2 milliard USD) d’investissements en 2021.

Advertisement
Continue Reading

Afrique

Burkina Faso : un nouveau BIR installé dans la région de l’Est

Published

on

Le Burkina Faso continue de renforcer les régions du pays en déployant des forces de sécurité. Dans ce sens, un nouveau Bataillon d’intervention rapide – BIR a été créé pour mieux sécuriser la région de l’Est en ce qui concerne la puissance de feu.

La région de l’Est du Burkina Faso bénéficie d’un nouveau Bataillon d’Intervention Rapide – BIR

Selon les informations, le nouveau Bataillon d’Intervention Rapide – BIR, en plus du rôle dévolu à cette unité, va permettre de mieux lutter contre les menaces terroristes qui deviennent récurrentes dans la région de l’Est du Burkina Faso. Ainsi, c’est le capitaine, connu sous le nom de « Tonnerre », qui a été désigné par la hiérarchie, pour commander cette nouvelle unité installée dans cette importante zone frontalière avec le Niger, le Togo et le Bénin.

Le capitaine Tonnerre et ses éléments du BIR seront donc appelés à intervenir dans l’un des quatre provinces de la région de l’Est. À noter que depuis octobre 2023, le président de la transition capitaine Ibrahim Traoré a pris un décret portant création de Bataillon d’Intervention Rapide – BIR dans sept localités dont deux dans la région de l’Est.

Pour rappel, le Bataillon d’Intervention Rapide a pour rôle essentiel d’assurer l’escorte du convoi de grands matériels de l’armée ou des organismes. Étant constitué rien que de militaire, le BIR est également apte à lutter efficacement contre les menaces terroristes afin de participer à la sauvegarde de l’intégrité du territoire du Burkina Faso.

Advertisement
Continue Reading

Afrique

Défis et responsabilités liés aux informations : L’ ANP renforce les capacités des journalistes

Published

on

La 25e édition de l’ ANP Academy a eu lieu le jeudi 22 février 2024. Elle a porté sur le thème « informations en ligne et commentaires des internautes : défis et responsabilités ».

ANP Academy : Les journalistes formés sur l’information en ligne

L’Agence nationale de presse (ANP) a réuni les professionnels des médias et les journalistes autour du thème « informations en ligne et commentaires des internautes : défis et responsabilités » le jeudi 22 février 2024 lors de la 25e édition de l’ANP Academy à la Maison de la presse.

À cette occasion, Israël Guebo, manager des médias, a instruit les participants sur les stratégies à déployer afin de ne pas tomber sous le coup des sanctions. Il a, en effet, recommandé de faire usage des modérations manuelles, des modérations participatives et des filtres automatisés pour contrôler les commentaires.

Le panéliste a aussi fait remarqué que les journalistes sont responsables de leurs écrits et dans ce cas ils peuvent être sanctionnés en cas de diffamation. « Dans le cas où son article est traité de fake news, il peut publier la preuve de la véracité de son article en copie du post qui l’accuse afin de prouver l’authenticité des faits », a-t-il conseillé.

Advertisement

Pour sa part, Alexandre Koné, procureur de la République adjoint près le Tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau, a révélé que selon la loi ivoirienne les commentaires comprennent les injures, les diffamations qui sont des infractions.

À en croire le procureur de la République adjoint, l’auteur de l’article et le directeur de publication sont pénalement responsables mais ne font pas l’objet d’une détention.

Continue Reading

Afrique

Sénégal : une usine d’engrais bientôt installée

Published

on

Le Sénégal disposera bientôt d’une usine d’engrais. La construction sera effectuée à Ndayane. C’est une initiative significative pour le peuple sénégalais. L’accord de cette prestigieuse usine a été signé avec la société des pétroles du Sénégal ( Petrosen).

Le Sénégal sera doté d’une usine d’engrais

La Société des pétroles du Sénégal (Petrosen) a signé une convention de partenariat avec le Bureau opérationnel de suivi du Plan Sénégal émergent (BOS/PSE) avec un investissement total de 600 milliards Fcfa (985 millions $).

En effet, ce montant sera cofinancé par le gouvernement et des partenaires privés. L’usine d’engrais sera équipée pour produire 1,2 million de tonnes d’engrais par an, répondant ainsi aux besoins du marché local et offrant également la possibilité d’exportation. La production devrait commencer entre 2028 et 2029. Toutefois, l’accent sera mis sur la fabrication d’urée, un engrais essentiel importé actuellement au Sénégal pour améliorer les rendements agricoles.

Par ailleurs, le projet vise non seulement à satisfaire la demande locale mais aussi à exporter l’excédent vers plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, tels que le Mali, le Burkina Faso, la Guinée et la Gambie. Une fois opérationnelle, l’usine devrait contribuer de manière significative à l’économie, générant des revenus commerciaux nets estimés à plus de 175 milliards Fcfa (287 millions $) par an. En réalité, cette initiative est particulièrement pertinente, car la consommation apparente d’engrais au Sénégal a été estimée à 204 000 tonnes en 2020, selon le Centre international de développement des engrais (IFDC).

Advertisement

Les importations d’engrais ont également connu une augmentation notable, avec une valeur atteignant 89 milliards Fcfa (146 millions $) en 2022, soit plus du triple par rapport à l’année précédente, avec un volume en hausse de 81 % à 159 000 tonnes, selon les données de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). La construction de cette usine d’engrais contribuera donc à réduire la dépendance aux importations et renforcera l’autosuffisance du Sénégal en matière d’engrais.

Continue Reading

Afrique

Présidentielle au Sénégal : 16 candidats rejettent le dialogue proposé par Macky Sall  

Published

on

Civil society groups and political groups hold placards as they march calling on authorities respect the election date, in Dakar, on February 17, 2024. Senegal’s Constitutional Council on February 16, 2024 overturned the postponement of this month’s presidential election, a historic decision that opens up a realm of uncertainty for the traditionally stable West African nation.President Macky Sall’s decision earlier this month to postpone the February 25 poll plunged Senegal into its worst crisis in decades, sparking widespread outcry and prompting deadly protests. (Photo by JOHN WESSELS / AFP)

Plus d’une semaine après l’annonce par Macky Sall, du report du scrutin, 16 des 19 candidats à la présidentielle ont refusé le dialogue proposé par le chef de l’État.

Dans un communiqué distinct, le collectif citoyen Aar Sunu Election dénonce une « tentative de diversion à travers l’invitation à un dialogue inapproprié ».

« Nous nous opposons à tout dialogue sur cette question, nous exigeons une présidentielle avant le 2 avril », date de la fin du mandat du président sortant, a dit devant la presse l’un de ces 16 candidats, Boubacar Camara.

« Le seul dialogue possible, c’est celui avec les candidats validés par le Conseil constitutionnel », affirme de son côté le candidat Mame Boye Diao. « Sinon, c’est aller vers une impasse ».

Advertisement

A rappeler que dans une interview accordée à plusieurs médias sénégalais le 22 février, le président sortant a indiqué qu’il quitterait ses fonctions le 2 avril prochain, au terme de son deuxième mandat.

Mais n’a pas communiqué de nouvelle date pour l’élection initialement prévue ce 25 février.

Continue Reading

Rencontre ton âme sœur ici

https://www.highcpmrevenuegate.com/xbaz82pgrw?key=dedb9e02254a11c51c4e72640034c775
Advertisement

Derniers Articles

Santé13 mins ago

des manifestants forcent l’entrée pour rejoindre Emmanuel Macron, des CRS déployés

Le HuffPost Salon de l’agriculture : des manifestants forcent l’entrée pour rejoindre Emmanuel Macron, des CRS déployés Le HuffPost Salon de...

Sports20 mins ago

Theo Hernández dans le viseur du Bayern pour remplacer Davies ?

Coup de chaud sur le mercato ! Theo Hernández, 26 ans et défenseur vedette de l’AC Milan, serait sur la...

Société21 mins ago

UnitedHealth Blamed ‘Nation-State’ Menace in Hack That Disrupted Pharmacy Orders

A cyberattack in opposition to a division of UnitedHealth Group Inc. has triggered a nationwide outage of a pc community...

Divertissements22 mins ago

Jet Kave Adventure – Trophies

Jet Kave Adventure – Trophies The post Jet Kave Adventure – Trophies first appeared on Actu de Jeux videos.

Afrique36 mins ago

Côte d’Ivoire – Exportation des produits vivriers : le gouvernement lève la mesure de suspension

Le gouvernement de la Côte d’Ivoire a décidé de lever la mesure de suspension temporaire de l’exportation des produits vivriers,...

International44 mins ago

Negotiators in Paris for ceasefire talks as strikes continue in Gaza

Back to homepage / Middle East LIVE More than 100 people were reported killed early Saturday in overnight strikes across...

Sports47 mins ago

Grace Clinton’s impressive England debut: ‘She plays like a natural’

Grace Clinton came through Everton’s academy before joining Manchester United and having successful loan spells at Bristol City and Tottenham...

International49 mins ago

Dead dolphin bleeding from its eye and jaw that washed up on New Jersey beach sparks investigation – as locals claim sonar blasting from  offshore wind farm companies is to blame

The gruesome scene of a dead dolphin on a New Jersey beach has sparked an investigation into its cause of...

France56 mins ago

“Bilan anti-âge” : de quoi s’agit-il et faut-il céder à cette nouvelle tendance ? : Femme Actuelle Le MAG

L’âge affiché sur notre carte d’identité ne reflète pas toujours celui de nos artères. De nombreux facteurs environnementaux peuvent accélérer...

France57 mins ago

le soutien de la France ne «faiblira pas», affirme Emmanuel Macron

A l’occasion du deuxième anniversaire de l’invasion russe, ce samedi 24 février, Emmanuel Macron a rappelé son soutien à l’Ukraine....

Santé59 mins ago

« Pour un juste accompagnement de notre agriculture face aux défis du 21e siècle »

MIGUEL MEDINA / AFP Gabriel Attal s’exprimant depuis Montastruc-de-Salies le 26 janvier pour répondre à la colère des agriculteurs. MIGUEL MEDINA...

Sports1 hour ago

La date de la présentation de Mbappé au Real Madrid dévoilée

L’arrivée de Kylian Mbappé au Real Madrid semble tellement évidente et certaine que l’on commence déjà à parler du jour...

Société1 hour ago

Binance condamné à payer 4,3 millards $ pour blanchiment d’argent !

7h00 ▪4min de lecture ▪ parEddy S. L’entreprise Binance doit  s’acquitter d’une amende colossale de 4,3 milliards de {dollars} dans...

Divertissements1 hour ago

Dés gratuits Monopoly GO du 24 Février 2024

Retrouvez ici tous les liens Monopoly go du 24 février 2024 pour récupérer tous les dés gratuitement et ainsi pouvoir...

Divertissements1 hour ago

Sutom mot du jour 778 : Indices et Solution (24/02/24)

Chaque jour, un défi vous attend : découvrir le mot mystère proposé par SUTOM. À l’image du jeu télévisé “Motus”,...

Santé2 hours ago

revivez la cérémonie et tout le palmarès

STEPHANE DE SAKUTIN / AFP Justine Triet a été récompensée aux César 2024  STEPHANE DE SAKUTIN / AFP Justine Triet...

Actualités2 hours ago

Au Salon de l’agriculture, un face-à-face qui s’annonce tendu entre Macron et les agriculteurs | TV5MONDE

Un comité d’accueil d’agriculteurs a dormi devant le Salon de l’agriculture avant la visite samedi d’Emmanuel Macron en terrain miné,...

International2 hours ago

A Ukrainian soldier in France speaks about writing and recovery

Ahead of the second anniversary of Russia’s full-scale war against Ukraine, Ukrainian soldier and author Oleksandr “Teren” Budko spoke to...

Sports2 hours ago

Georgi Sudakov: Air strikes & explosions, the reality of war for one of Ukraine’s top prospects

Georgi Sudakov played every minute of Shakhtar’s Champions League campaign this term Georgi Sudakov is as mature and pragmatic as...

International2 hours ago

Standing charges on energy bills rise AGAIN despite gas and electricity prices falling

 The cost of energy is dropping, but standing charges keep going up  The average home will pay £219 a year...

Advertisement

Trending