Connect with us

Santé

Thérapie génique : définition, indications, risques

Published

on

Spread the love

Définition : quel est le principe de la thérapie génique (génothérapie) ?

La thérapie génique (ou génothérapie) est une approche thérapeutique qui consiste à introduire du matériel génétique dans des cellules afin de soigner une maladie. Le concept date des années 1960 mais il faudra attendre 1989 pour que les premiers essais cliniques voient le jour aux États-Unis. La thérapie génique a été initialement conçue pour soigner des maladies génétiques monogéniques (un seul gène anormal) : l’idée étant d’introduire un gène sain pouvant suppléer le gène malade (transfert d’un gène-médicament). Mais aujourd’hui, les techniques et les indications de la thérapie génique se sont beaucoup diversifiées avec des essais cliniques portant sur des pathologies chromosomiques, polygéniques, des cancers mais aussi des maladies infectieuses ou cardiovasculaires.

Thérapie génique : comment ça marche ?

Il existe plusieurs stratégies de thérapie génique notamment le transfert de « gène-médicament », l’édition génomique, la modification de l’ARN, les cellules thérapeutiques ou encore les virus oncolytiques.

Le transfert d’un « gène-médicament »

Il s’agit d’introduire la copie d’un gène fonctionnel dans une cellule-cible pour qu’il s’y exprime et produise la protéine qui fait défaut. Le gène importé ne remplace ni ne modifie le gène malade. Il s’ajoute au génome de l’hôte. Ce gène est transporté vers la cellule via un vecteur viral ou non viral.

  • Les vecteurs viraux sont des virus présents dans la nature mais rendus artificiellement inoffensifs. Ces vecteurs peuvent intégrer le génome de l’hôte (vecteurs intégratifs) ou ne pas l’intégrer (vecteurs non intégratifs).
  • Les vecteurs non viraux sont moins employés.

Cette technique de thérapie génique peut être réalisée directement dans l’organisme (in vivo) ou en laboratoire (ex vivo).

La modification de l’ARN pour produire une protéine fonctionnelle

Il s’agit de modifier l’ARN (ou acide ribonucléique, un acide nucléique essentiel dans le transport du message génétique et la synthèse des protéines) afin qu’il produise une protéine qui fait défaut. Pour cela, on réalise l’injection de petits oligonucléotides anti-sens qui se fixent sur l’ARN messager avant sa traduction en protéine. Cette technique a fait ses preuves dans plusieurs essais cliniques et deux médicaments, l’Eteplirsen et le Nusinersen, ont récemment obtenu une autorisation de mise sur le marché pour traiter respectivement la myopathie de Duchenne et l’amyotrophie spinale.

L’édition génomique

Il s’agit de réparer ou de supprimer des mutations génétiques de façon ciblée directement au niveau de l’ADN. Elle nécessite d’importer plusieurs outils dans la cellule comme des enzymes spécifiques et un segment d’ADN. Ces approches sont encore très expérimentales.

La thérapie cellulaire et génique

Il s’agit de produire des « cellules-médicaments » qui peuvent par exemple éradiquer un agent pathogène. C’est le cas par exemple de l’émergence des lymphocytes antitumoraux redirigés capables d’éliminer des antigènes présents sur des cellules tumorales dans le cas de lymphome. Les premiers produits de ce type ont obtenu récemment une autorisation de mise sur le marché.

Employer un virus pour tuer des cellules cancéreuses

Il s’agit d’utiliser des virus génétiquement modifiés afin d’éliminer des cellules cancéreuses. Ces virus sont appelés oncolytiques.

Quels sont les médicaments de thérapie génique disponibles ?

Deux types de médicaments de thérapie génique existent :

  • Des molécules simples, de type oligonucléotides, qui existent depuis une vingtaine d’années. Ces molécules sont administrées sans vecteur viral et leur développement suit le parcours des médicaments classiques.
  • Des produits biologiques innovants plus récents. Le développement et l’autorisation de mise sur le marché de ces produits sont bien plus complexes. Il est nécessaire de valider de nombreuses données biologiques et pharmaceutiques pour garantir la sécurité de ces médicaments.

Voici la liste des médicaments de thérapie génique approuvés :

  • Nusinersen (Spinraza) indiqué dans l’amyotrophie spinale ;
  • Eteplirsen contre la myopathie de Duchenne ;
  • Gendicine indiqué dans le traitement de cancers de la tête et du cou ;
  • Oncorine indiqué dans le traitement de cancers nasopharyngés réfractaires ;
  • Glybera contre le déficit familial en lipoprotéine lipase ;
  • Imlygic indiqué chez les adultes atteints de mélanome métastatique ;
  • Strimvelis indiqué dans l’ADA-SCID (une maladie génétique qui affecte le système immunitaire) ;
  • Zalmoxis indiqué contre le rejet de greffe de moelle osseuse ;
  • Kymriah et Yescarta pour traiter des formes résistantes de lymphome ;
  • Luxturna indiqué dans la dystrophie rétinienne liée à la mutation RPE65.

Hémophilie, myopathie de Duchenne, amyotrophie spinale… Quelles sont les indications de la thérapie génique ?

Selon l’Inserm, environ 2 000 essais cliniques ont été menés ou sont en cours depuis 1989, dont 65 % dans le domaine du cancer, 11 % contre les maladies monogéniques dont :

  • Des maladies ophtalmiques : l’amaurose congénitale de Leber, la neuropathie optique de Leber ou maladie de Stargardt.
  • Des maladies hématologiques :l’hémophilie, la bêta-thalassémie, la drépanocytose.
  • Des maladies neurodégénératives : la maladie de Sanfilippo, la leucodystrophie métachromatique, l’adrénoleucodystrophie.
  • Des maladies neuromusculaires : l’amyotrophie spinale infantile, les myopathies myotubulaires, la maladie de Duchenne.
  • Des maladies dermatologiques : épidermolyse bulleuse dystrophique, l’épidermolyse bulleuse jonctionnelle.
  • Des maladies immunitaires : le SCID X1, l’ADA-DICS, le syndrome de Wiskott Aldrich, la granulomatose septique chronique liée à l’X.
  • La mucoviscidose.

Le reste concerne des cancers (leucémie de type B, gliome avancé, mélanome…), des maladies infectieuses (VIH) et cardiovasculaires (sténose aortique après pose de stent).

Quels sont les effets de la thérapie génique sur le cancer ?

La thérapie génique a été employée pour innover des traitements anticancéreux de type immunothérapie. Il s’agit de stimuler le système immunitaire afin d’éliminer les cellules tumorales. Des essais ont notamment permis de prélever des lymphocytes T aux patients et d’armer ces derniers avec des récepteurs. Ces nouvelles cellules appelées CAR‑T reconnaissent les antigènes tumoraux pour leur permettre d’éliminer les cellules malignes. Deux médicaments de thérapie génique ont été développés sur ce principe (Yescarta et Kymriah) contre les leucémies de type B.

Quels sont les effets de la thérapie génique sur la mucoviscidose ?

Dans le cas de la mucoviscidose, la thérapie génique consiste à introduire une copie saine du gène CFTR dans les cellules des organes malades d’un patient. Malgré des premiers résultats mitigés, les chercheurs commencent à s’intéresser à un vecteur viral peut-être plus prometteur qu’un vecteur synthétique.

Drépanocytose : peut-on guérir de cette maladie génétique par la thérapie génique ?

La drépanocytose est une maladie sanguine causée par la mutation du gène de la bêta-globine, une protéine des globules rouges. Plusieurs essais de thérapie génique ont déjà été réalisés ou sont en cours pour tenter de guérir les patients. Tous se fondent sur l’introduction d’une version saine du gène de la bêta-globine dans les cellules souches sanguines des patients. Les résultats sont prometteurs.

Thérapie génique : quels sont les risques ?

Le transfert de gènes utilisant un vecteur viral comprend plusieurs risques.

  • Le système immunitaire de l’organisme pourrait réagir entraînant un syndrome inflammatoire et d’autres symptômes graves. En outre, le système immunitaire pourrait annuler l’efficacité de la thérapie génique.
  • D’autres cellules (autres que celles visées par le vecteur viral) pourraient être endommagées et d’autres maladies pourraient apparaître ou s’aggraver.
  • Après l’administration de la thérapie génique, des particules de vecteurs peuvent être éliminées de l’organisme du receveur par ses selles, son urine, sa salive et autres fluides corporels excrétés. L’excrétion induit la possibilité de transmettre ces matériaux résiduels à d’autres personnes.
  • Une surproduction de protéines pourrait être induite par les traitements de thérapie génique. Ce phénomène pourrait engendrer le développement de nouvelles pathologies.

Comme pour tout traitement, la réponse à la thérapie génique peut varier d’un patient à l’autre. La durée de l’efficacité du traitement par thérapie génique est actuellement évaluée dans les études cliniques en cours.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Santé

Donald Trump a fait son récit de la tentative d’assassinat à la convention républicaine

Published

on

Spread the love

Donald Trump s’exprime à la convention républicaine le 18 juillet 2024.
CHIP SOMODEVILLA / Getty Images via AFP Donald Trump s’exprime à la convention républicaine le 18 juillet 2024.

CHIP SOMODEVILLA / Getty Images via AFP

Donald Trump s’exprime à la convention républicaine le 18 juillet 2024.

ÉTATS-UNIS – « Je ne devrais pas être là ce soir. » Donald Trump s’est exprimé ce jeudi 18 juillet à la convention républicaine et a accepté la nomination pour être le candidat du parti à la présidentielle du 5 novembre prochain. Il a commencé son discours par un long et détaillé récit de la tentative d’assassinat dont il a été victime samedi dernier.

Dans la salle, un silence de cathédrale. « Comme vous le savez, la balle est passée à seulement quelques centimètres de m’ôter la vie. Je vais vous dire ce qu’il s’est passé, et vous ne l’entendrez pas une deuxième fois de ma bouche, parce que c’est trop dur à raconter », débute-t-il.

« J’ai entendu un sifflement bruyant et senti quelque chose me toucher très fortement sur mon oreille droite. Je me suis, wow qu’est-ce que c’est ? Ça ne peut être qu’une balle », raconte-t-il. « Ma main était recouverte de sang. Du sang absolument partout », poursuit-il.

« J’ai failli ne pas être là avec vous ce soir »

Le républicain affirme avoir su « immédiatement » que quelque chose de grave se passait. « Nous étions visés par une attaque », affirme-t-il, ajoutant avoir tourné sa tête vers un graphique sur l’immigration illégale juste au moment du tir. Ce qui lui aurait sauvé la vie.

Alors que Donald Trump assure qu’il a « failli ne pas être là avec vous ce soir », le public a commencé a crié : « Oui, tu es avec nous. » Et le républicain d’insister : « Il y a quelques jours, mon voyage avec vous s’est presque arrêté. Et pourtant nous sommes tous là. (…) Nous vivons dans un monde de miracle. » « J’avais Dieu à mes côtés », renchérit-il devant ses partisans qui le voient comme le Messi qui restaurera la grandeur de l’Amérique.

Dans une mise en scène, Donald Trump se dirige ensuite vers le bord de la scène où se trouve un mannequin portant une veste de pompier. Le nom de Cory Comperatore, le pompier décédé à ce meeting en Pennsylvanie, y est écrit. Donald Trump l’embrasse, puis demande une minute de silence au public.

À voir aussi sur Le HuffPost :

Continue Reading

Santé

Barack Obama plaide (en privé) pour le retrait de Joe Biden

Published

on

Spread the love

Le président américain Joe Biden et l’ancien président américain Barack Obama, photographiés lors d’une collecte de fonds au Peacock Theater à Los Angeles le 15 juin 2024.
MANDEL NGAN / AFP Le président américain Joe Biden et l’ancien président américain Barack Obama, photographiés lors d’une collecte de fonds au Peacock Theater à Los Angeles le 15 juin 2024.

MANDEL NGAN / AFP

Le président américain Joe Biden et l’ancien président américain Barack Obama, photographiés lors d’une collecte de fonds au Peacock Theater à Los Angeles le 15 juin 2024.

ÉTATS-UNIS – Des coups de téléphone et beaucoup d’inquiétudes. Barack Obama suit de très près la campagne du président Joe Biden et les craintes que son état de santé suscite jusqu’au sein même de son camp démocrate. S’il ne s’est pas exprimé officiellement, en privé l’ex-président américain s’est avoué préoccupé. En coulisse de la campagne, il a reçu plusieurs appels de démocrates inquiets, à commencer par l’influente Nancy Pelosi.

Après le débat télévisé calamiteux de Joe Biden face à son adversaire Donald Trump, marqué par les moments d’absence et les bégaiements du locataire de la Maison Blanche, l’ancienne présidente de la Chambre des représentants avait déclaré : « Je pense qu’il est légitime de se demander s’il s’agit d’un simple épisode ou d’un état ».

Mais ce jeudi, l’élue californienne s’est montrée encore plus ferme : selon les informations d’AP news, Nancy Pelosi a averti en privé Biden que s’il ne se retirait pas de la course de 2024, les démocrates pourraient perdre leur capacité de prendre le contrôle de la Chambre des représentants.

Barack Obama lui ne s’est pas directement adressé au président ces derniers jours. Cependant, selon le Washington Post qui cite des personnes informées dans son entourage, l’ex-président estime que l’actuel hôte de la Maison Blanche, âgé de 81 ans, devrait « évaluer sérieusement la viabilité de sa candidature ».

Le journal précise que l’ancien président n’a pas réagi à cette information. Si cette déclaration devenait officielle, Barack Obama serait le plus important démocrate à se joindre aux voix qui poussent Joe Biden à jeter l’éponge. Le président est actuellement à l’isolement, après avoir été testé positif au Covid-19 mercredi.

Face aux inquiétudes et pressions, Joe Biden refuse de se retirer et balaye les doutes sur ses capacités mentales et sa forme physique, se disant le plus à même de battre Donald Trump dans les urnes. Mais la pression monte : les chefs démocrates du Sénat et de la Chambre des représentants, Chuck Schumer et Hakeem Jeffries, auraient tous deux rencontré Joe Biden ces derniers jours pour lui dire que sa candidature pourrait mettre en péril les chances du parti en novembre.

À voir également sur Le HuffPost :

Continue Reading

Santé

Après l’épisode CNews, l’Arcom renforce ses contrôles du pluralisme sur les chaînes de télés et radios

Published

on

Spread the love

L’Arcom a annoncé ce jeudi 18 juillet renforcer son contrôle du pluralisme sur les chaines radios et télés après l’alerte du Conseil d’Etat a propos de CNews. Photo d’illustration.
GettyImages L’Arcom a annoncé ce jeudi 18 juillet renforcer son contrôle du pluralisme sur les chaines radios et télés après l’alerte du Conseil d’Etat a propos de CNews. Photo d’illustration.

GettyImages

L’Arcom a annoncé ce jeudi 18 juillet renforcer son contrôle du pluralisme sur les chaines radios et télés après l’alerte du Conseil d’Etat a propos de CNews. Photo d’illustration.

MEDIAS – Après un rappel à l’ordre du Conseil d’État à propos de CNews, l’Arcom réagit. Le régulateur de l’audiovisuel a annoncé ce jeudi 18 juillet que son contrôle sur le respect du pluralisme dans les médias radios et télés sera renforcé. Un « déséquilibre manifeste et durable » dans l’expression des opinions pourra être sanctionné.

S’il y a litige ou dénonciation, les éditeurs des médias en question devront prouver que le pluralisme est respecté sur 1 mois pour les chaînes d’info en continu, et 3 mois pour les autres. Pour en juger, l’Arcom s’appuiera sur un faisceau d’indices dans l’ensemble des programmes : variété des sujets abordés à l’antenne, diversité des intervenants et pluralité de points de vue, selon une délibération prise mercredi 17 juillet. Mais radios et télés n’auront pas à faire de décompte régulier auprès de l’Arcom des sujets traités et des intervenants.

Jusqu’alors, l’Arcom évaluait essentiellement le pluralisme politique sur chaque antenne, avec un décompte des temps de parole. Désormais, « le contrôle doit aller au-delà », a déclaré devant la presse le président de l’autorité indépendante, Roch-Olivier Maistre.

Intervention du Conseil d’État

À l’origine de ce renforcement des contrôles, une procédure de L’ONG Reporters sans frontières (RSF) auprès du Conseil d’État, considérant que CNews « est devenue un média d’opinion », et sommant l’Arcom de mieux contrôler le pluralisme sur la première chaîne d’info en continu de France. Le 13 février dernier, la plus haute juridiction administrative avait donné raison à RSF.

CNews et ses figures, comme Pascal Praud et Laurence Ferrari, sont souvent accusés de traiter préférentiellement d’immigration et d’identité et de véhiculer des opinions d’extrême droite, ce que la chaîne appartenant au milliardaire Vincent Bolloré conteste.

La décision de l’Arcom arrive en pleine procédure de renouvellement de 15 fréquences de la TNT, parmi elles C8 et CNews.

À voir également sur Le HuffPost :

Continue Reading

Santé

Pour les Jeux Olympiques, Rihanna sera de la partie, mais pas comme on l’espérait

Published

on

Spread the love

Une photo d’illustration de Rihanna assistant au 2023 Met Gala Celebrating « Karl Lagerfeld ».
JAMIE MCCARTHY / Getty Images via AFP Une photo d’illustration de Rihanna assistant au 2023 Met Gala Celebrating « Karl Lagerfeld ».

JAMIE MCCARTHY / Getty Images via AFP

Une photo d’illustration de Rihanna assistant au 2023 Met Gala Celebrating « Karl Lagerfeld ».

JO PARIS 2024 – Riri est arrivée à Paris. La chanteuse barbadienne et star mondiale Rihanna est de passage dans la capitale à l’occasion des Jeux Olympiques. Pour autant, et au risque de décevoir ses fans, elle n’est pas venue pour y interpréter ses nombreux tubes. L’artiste a fait le déplacement pour officialiser une très bonne nouvelle pour sa marque de maquillage, Fenty Beauty.

« FIERE d’annoncer que Fenty Beauty est un partenaire premium des Jeux Olympiques ET Paralympiques !!! », a indiqué avec enthousiasme la chanteuse sur son compte X (ex-Twitter). Son message s’accompagne d’une photo d’elle, prise devant la Tour Eiffel ornée des anneaux olympiques, marchant main dans la main avec un gloss géant de sa marque, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

En clin d’œil à la France, Rihanna a choisi un gloss bordeaux qui tient à la main un verre de vin. Une manière de mettre à l’honneur les origines de sa marque de maquillage, créé en 2017 avec l’appui du groupe français LVMH. Pour être exact, c’est justement en réalité le groupe de luxe dirigé par le milliardaire Bernard Arnaud qui est le partenaire premium des Jeux Olympiques de Paris 2024. Par extension, la marque de Rihanna l’est également.

Lors de son passage dans la capitale lors du week-end du 14 juillet, la flamme olympique a par ailleurs fait un passage par le siège et la Fondation Louis Vuitton, marque du groupe LVMH, dans le 16e arrondissement de Paris. La maison française spécialisée dans la maroquinerie de luxe a été chargée de confectionner l’écrin des torches du relais de la flamme olympique, mais également une malle d’exception avec plus de 50 tiroirs dans lesquels dorment les médailles olympiques jusqu’aux épreuves.

À voir aussi également sur Le HuffPost :

Continue Reading

Santé

La Nasa annule une mission sur la Lune après y avoir investi 450 millions de dollars

Published

on

Spread the love

ESPACE – 450 millions de dollars qui n’auront finalement servi à rien. La Nasa a annoncé mercredi 17 juillet mettre un terme au développement de son rover VIPER, qui devait explorer le pôle sud de la Lune en quête d’eau, à cause de coûts devenus trop élevés.

Un coup dur pour l’agence spatiale américaine qui avait déjà dépensé 450 millions de dollars pour ce rover, ce qui faisait déjà 20 millions de plus que le budget prévu. Le lancement, qui était initialement prévu pour fin 2023, ne pouvait désormais pas avoir lieu avant 2025 au plus tôt, ce qui aurait porté son coût total à plus de 600 millions de dollars.

La décision d’annuler cette mission, alors que le rover est déjà assemblé, est « très difficile », a déclaré lors d’une conférence de presse Nicola Fox, administratrice associée en charge de la science à la Nasa.

Deuxième échec pour Astrobotic

La Nasa a annoncé lancer un appel à des partenaires industriels ou internationaux potentiellement intéressés par le rover. Sinon, l’agence spatiale prévoit de le démonter, pour en récupérer certaines composantes commes des instruments, batteries, panneaux solaires, etc.

Le rover devait décoller à bord d’un alunisseur nommé Griffin, construit par la jeune entreprise américaine Astrobotic. Celle-ci avait tenté une première mission vers la Lune en janvier dernier, avec son alunisseur Peregrine. Mais celle-ci avait fini par échouer à cause d’un accident ayant désorienté l’engin peu après sa séparation de la fusée Vulcan Centaur.

La deuxième mission d’Astrobotic est maintenue, et la Nasa livrera pour celle-ci un objet d’une masse similaire au rover, mais sans utilité scientifique. L’alunisseur a en effet été conçu en fonction de cette contrainte, et l’agence spatiale ne veut pas risquer de retarder encore le décollage en imposant une cargaison scientifique nouvelle.

Car avant même d’accomplir une mission scientifique, il faut d’abord qu’Astrobotic puisse réussir, au moins une fois, un alunissage. L’entreprise a déclaré mercredi viser un décollage au troisième trimestre 2025.

Mise en péril du programme CLPS ?

La Nasa a passé contrat avec plusieurs entreprises pour l’envoi de matériel et technologies sur la Lune, le tout regroupé sous un programme baptisé CLPS (Commercial Lunar Payload Services) et dont Astrobotic fait partie. Le but est d’étudier l’environnement lunaire avant le retour d’humains sur sa surface à travers le programme Artemis. L’eau trouvée sur place pourrait potentiellement être utilisée.

La Nasa a indiqué que des copies de trois instruments de VIPER seraient inclus dans d’autres missions. Une mission CLPS devant décoller d’ici la fin de l’année, nommée IM-2 et menée par l’entreprise Intuitive Machines, doit également se rendre sur le pôle sud et forer le sol lunaire.

Enfin, le rover devant à l’avenir transporter des astronautes sur la Lune pourra se rendre dans les zones ne voyant jamais la lumière du Soleil, davantage susceptibles de contenir de l’eau, et ce d’ici « la fin de la décennie », selon Joel Kearns, haut responsable à la Nasa.

« Nous pensons qu’avec le temps, nous serons en mesure d’atteindre les objectifs scientifiques que nous avions initialement identifiés pour VIPER », a-t-il assuré. D’autant plus que la mission Artemis 3, qui prévoyait le retour des humains sur la Lune, a été décalée à 2026. En cause, les retards de SpaceX sur la fusée Starship qui doit les y emmener, les nouvelles combinaisons spatiales de l’entreprise Axiom qui ne sont toujours pas au point et la capsule Orion qui doit subir des modifications après les tests effectués lors de mission Artemis 1 en 2022.

Autant de problèmes que doit affronter la Nasa, tandis que sa concurrente chinoise a réussi ses dernières missions lunaires. La Chine prévoit par ailleurs d’envoyer ses premiers taïkonautes sur la Lune d’ici 2030.

À voir également sur Le HuffPost :

Continue Reading

Santé

Yaël Braun-Pivet reconduite au Perchoir, au prix d’une alliance qui s’affranchit du vote des Français

Published

on

Spread the love

Braun-Pivet reconduite au Perchoir, au prix d’une alliance qui méprise le résultat des législatives
BERTRAND GUAY / AFP Braun-Pivet reconduite au Perchoir, au prix d’une alliance qui méprise le résultat des législatives

BERTRAND GUAY / AFP

Braun-Pivet reconduite au Perchoir, au prix d’une alliance qui méprise le résultat des législatives

POLITIQUE – Le partage du siècle. Yaël Braun-Pivet est réélue ce jeudi 18 juillet à la présidence de l’Assemblée nationale. Bénéficiant du retrait du candidat des Républicains Philippe Juvin la députée macroniste des Yvelines a récolté 220 voix au troisième tour du scrutin, loin de la majorité absolue, mais suffisant pour retrouver le Perchoir.

Face à elle, le candidat unique du Nouveau Front populaire, André Chassaigne n’a pas pu faire grand-chose pour contrer les alliances de circonstance. Le communiste a recueilli le soutien de 207 députés au troisième tour du scrutin… Soit une quinzaine de voix récupérées hors du NFP. Mais ce n’était pas assez.

Parée du sourire de la victoire, Yaël Braun-Pivet a rapidement promis « une nouvelle méthode dans cette Assemblée plus divisée que jamais », en reprenant possession de son fauteuil. « Nous devons être capables de dialoguer, de nous écouter, d’avancer », a-t-elle encore clamé, en saluant la participation massive des Français aux élections législatives anticipées.

Victoire pour Macron

En réalité, le résultat – qui n’allait pas de soi au soir du 7 juillet – n’est pas une vive surprise. Il est le fruit, selon les informations de plusieurs médias, d’un accord entre la Macronie (168 députés) et les Républicains (48), très à l’avantage des troupes de Laurent Wauquiez.

En somme, les deux grands perdants des élections législatives anticipées (en termes d’effectifs et de dynamique) ont réussi à s’entendre, de nouveau, pour se répartir les principaux postes à responsabilité au Palais Bourbon. Selon L’Opinion, la droite (canal historique) pourrait donc compter sur deux vice-présidents, mais également la présidence convoitée de la Commission des Finances, en échange de son soutien.

« C’est une question de responsabilité vis-à-vis du pays », justifie le nouveau député LR Vincent Jeanbrun au HuffPost, dans les couloirs du Palais Bourbon, réfutant toute idée de « coup politique. » Le Nouveau Front populaire est arrivé en tête ? Pas de problème à reconduire Yaël Braun-Pivet, selon lui, puisque ce choix s’est fait au terme d’un « vote démocratique. »

Du côté d’Emmanuel Macron, ce résultat – sans doute cher payé – est en tout cas une victoire cruciale, après de nombreuses défaites électorales. Le chef de l’État, qui misait beaucoup sur ce scrutin pour renverser le discours faisant du Nouveau Front populaire les vainqueurs des élections législatives peut être satisfait. Son camp démontre qu’une coalition avec Les Républicains est possible, et qu’elle ferait mieux que la gauche en termes d’effectifs. Bref qu’il n’a pas perdu les législatives.

« Déni de démocratie »

Dans ce contexte, la bataille de récit promet malgré tout de faire rage. Le Nouveau Front populaire, appuyé par plusieurs élus indépendants, dénonce un résultat propre à dégoûter les électeurs (après une participation massive), et un pouvoir en place depuis 7 ans qui ne parvient toujours pas à écouter le verdict des urnes.

« Lorsqu’on interrogera les Français sur leur perception d’un troisième tour qui aboutit à la réélection de la présidente sortante qui représente un courant politique qui a connu deux graves échecs aux européennes et aux législatives, beaucoup de nos concitoyens vont se poser la question du déni de démocratie », a par exemple pesté le député Liot Charles de Courson, candidat au Perchoir jusqu’au deuxième tour, avant même le résultat connu.

À gauche, la défaite est encore plus amère. À peine sorti de l’hémicycle, André Chassaigne a dénoncé « une combinaison qui a permis de ne rien changer alors que le peuple a demandé que ça change. » Des manœuvres, selon lui, d’autant plus « malsaines et nauséabondes » que Les Républicains se sont déclarés comme « groupe d’opposition. » Une subtilité qui leur permet de briguer des postes réservés… Après avoir œuvré à réinstaller Yaël Braun-Pivet au Perchoir.

La gauche veut encore croire à Matignon

Ce désarroi teinté de colère parcourt tous les rangs de la gauche. Le président du groupe socialiste Boris Vallaud a même estimé devant les caméras que « les Françaises et les Français ont été volés », pendant que sa collègue du PCF Elsa Faucillon évoquait « un cadenassage du pouvoir par les perdants, par les battus. » Dans la foulée, François Ruffin s’est lui aussi indigné sur les réseaux sociaux contre un chef de l’État qui « n’a rien appris, agit comme si les urnes n’avaient pas parlé » et « préfère le bidouillage à la clarté. »

Dans ce contexte, la gauche veut croire malgré tout qu’elle a perdu une bataille – majeure – mais pas la guerre. Nombreux dirigeants du Nouveau Front populaire appellent effectivement le président de la République à reconnaître sa défaite aux législatives et à se tourner vers le Nouveau Front populaire pour former un gouvernement, malgré la reconduction de Yaël Braun-Pivet au Perchoir.

« On a perdu une bataille qui était perdue d’avance », a ainsi soufflé la cheffe des écologistes Marine Tondelier, sur BFMTV en fin de journée. Et d’ajouter : « Tout continue pour Matignon. Cela ne change rien à notre détermination pour gouverner. On voit mal comment Emmanuel Macron pourrait à ce point maltraiter la démocratie. »

Car la victoire de la macronie ce jeudi après-midi n’indique, pas forcément, qu’elle peut garder la main sur le gouvernement. Malgré un accord tacite pour le Perchoir, les Républicains n’ont pas prévu de soutenir une coalition avec le « bloc central » revendiqué, restant, pour l’instant, dans le même esprit d’indépendance relative qui est le sien depuis 2022. Et quand bien même les deux camps s’accorderaient, le scrutin de ce jeudi montre qu’ils seraient soumis au même risque de censure que le Nouveau Front populaire. Le plat de lentilles, certes du Puy, à des limites.

À voir également sur Le HuffPost :

Continue Reading

Santé

Ce squelette de dinosaure vendu à plus de 44 millions de dollars aux enchères, un record

Published

on

Spread the love

Le squelette d’Apex, un stegosaure, a été venud pour 44,6 millions de dollars le 17 juillet 2024.
CHARLY TRIBALLEAU / AFP Le squelette d’Apex, un stegosaure, a été venud pour 44,6 millions de dollars le 17 juillet 2024.

CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Le squelette d’Apex, un stegosaure, a été venud pour 44,6 millions de dollars le 17 juillet 2024.

ANIMAUX – 44,6 millions de dollars. Voici le prix auquel s’est vendu le squelette du stégosaure nommé Apex et mis aux enchères à New York mercredi, rapportent le Wall Street Journal et l’AFP ce jeudi 18 juillet. L’influent milliardaire américain Ken Griffin est l’heureux acquéreur du dinosaure.

Âgé d’environ 150 millions d’années, reconnaissable à ses plaques pointues le long du dos, et dans un état de conservation « exceptionnel », Apex a battu le record de valeur aux enchères détenu jusqu’ici par un T-Rex (31,8 millions en 2020), selon Sotheby’s, qui a organisé la vente.

Le squelette a été découvert en mai 2022 sur le terrain privé d’un célèbre paléontologue, Jason Cooper, dans l’État du Colorado. Sotheby’s dit avoir travaillé avec le vendeur depuis le début, une garantie de « transparence » selon la société.

Ken Griffin fan des dinosaures

D’après Sotheby’s, l’acquéreur « compte explorer le prêt du spécimen (de dinosaure) à une institution américaine ». « “Apex” est né en Amérique et il restera en Amérique », a déclaré Ken Griffin, selon le Wall Street Journal.

Patron du fonds de pension Citadel et grand donateur du Parti républicain, Ken Griffin s’était déjà distingué en novembre 2021 en déboursant 43 millions de dollars pour un exemplaire original de la Constitution américaine, qu’il avait prêté à un musée de l’État de l’Arkansas.

Selon le magazine Forbes, la fortune de Ken Griffin est estimée à 37,8 milliards de dollars. Ancien élève de la prestigieuse université privée d’Harvard, près de Boston, il en est également l’un des plus grands donateurs (350 millions de dollars en 2023). Le milliardaire avait fait un don de 16,5 millions de dollars en 2017 au Field Museum de Chicago pour lui permettre d’exposer un autre spécimen de dinosaure, le T-Rex « Sue ».

Les ventes de squelettes de dinosaures aux enchères se sont multipliées ces dernières années, provoquant un débat et la frustration des paléontologues qui craignent de voir des fossiles extraordinaires partir dans les mains de collectionneurs privés et échapper aux musées et à la recherche scientifique.

À voir aussi sur Le HuffPost :

Continue Reading

Santé

les cheveux des athlètes dans les mains de champions du monde de coiffure

Published

on

Spread the love

Le salon de coiffure du village olympique a ouvert le 18 juillet 2024.
GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP Le salon de coiffure du village olympique a ouvert le 18 juillet 2024.

GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Le salon de coiffure du village olympique a ouvert le 18 juillet 2024.

JO DE PARIS – Aux Jeux olympiques les champions sont partout, même dans le salon de coiffure des athlètes. Ce sont en effet plusieurs champions du monde de coiffure qui vont s’occuper des cheveux des olympiens à Paris, racontent France bleu et Ouest-France à l’occasion de l’ouverture du salon au village olympique ce jeudi 18 juillet.

Parmi eux se trouve notamment Raphaël Perrier, quadruple champion du monde. Depuis 2011, il est d’ailleurs à la tête de l’équipe de France de coiffure. « On a Axel Roussel qui est champion du monde. On a aussi Maëlys Dury, qui est aussi championne du monde. C’est la benjamine, elle a 20 ans ! », ajoute Raphaël Perrier.

« C’est hallucinant de se dire que nous allons coiffer les athlètes pour les Jeux olympiques », se réjouit le coiffeur, qui a dû garder le secret pendant un an. C’est d’ailleurs la première qu’un Français est en charge de cette tache importante.

Les coiffures déterminantes pour certains sports

En effet, toute l’équipe de Raphaël Perrier va devoir s’occuper de 200 athlètes par jour, qui ont chacun leur spécificité. Par exemple pour la boxe : « Vous avez les cheveux longs, vous avez un élastique. Si vous prenez un mauvais coup sur l’élastique, vous avez des cheveux plein le visage. Vous ratez votre round. On est là pour que ça n’arrive pas », explique-t-il.

De même pour la gymnastique. « Il faut que les gymnastes aient les cheveux titrés. On pourrait se dire, on va le faire avec des épingles. Mais il ne faut pas oublier que c’est un morceau de fer et qu’en cas de chute, ça peut blesser par exemple », détaille le spécialiste.

Plusieurs athlètes ont déjà pris rendez-vous avec les coiffeurs. Mais secret professionnel oblige, Raphaël Perrier n’a pas révélé les noms des stars qui passeront sur ses sièges.

À voir aussi sur Le HuffPost :

Continue Reading

Santé

À l’Assemblée nationale, les députés Paul Christophe et Paul Christophle s’amusent de leur quasi-homonymie

Published

on

Spread the love

Les députés Paul Christophle (à gauche) et Paul Christophe (à droite), s’amusent de leur quasi-homonymie le 18 juillet 2024.
X/Paul Christophe Les députés Paul Christophle (à gauche) et Paul Christophe (à droite), s’amusent de leur quasi-homonymie le 18 juillet 2024.

X/Paul Christophe

Les députés Paul Christophle (à gauche) et Paul Christophe (à droite), s’amusent de leur quasi-homonymie le 18 juillet 2024.

POLITIQUE – Une seule lettre les différencie. Les députés Paul Christophe et Paul Christophle ont tout été élus aux législatives du 7 juillet dernier. Se rencontrant pour la première fois à l’Assemblée nationale ce jeudi 18 juillet, ils se sont amusés de leur presque homonymie.

« Quand Paul CHRISTOPHE rencontre Paul CHRISTOPHLE ! Paul Christophle est député socialiste de la Drôme. Un défi pour les journalistes qui doivent nous différencier », s’est amusé Paul Christophe sur X en postant une photo d’eux. Le message a été retweeté par son presque homonyme. Exceptionnellement, les élus ne siégeaient pas par groupe pour la première séance de la nouvelle Assemblée mais étaient installés dans l’ordre alphabétique.

À part leurs noms, rien ne semble rapprocher les deux hommes. Paul Christophe, à droite sur la photo, à 53 ans et est élu de droite depuis 2017. Après avoir siégé avec l’UDI puis Agir, le député de la 14e circonscription du Nord a rejoint le groupe Horizons d’Edouard Philippe en 2022. Il a par ailleurs été le maire de Zuydcoote, dans le Nord, de 2008 à 2017.

Deux profils très différents

Paul Christophle quant à lui à 37 ans et a été élu pour la première fois en 2024. Il était le candidat du parti socialiste dans la 1ère circonscription de la Drôme. Ancien étudiant de Sciences po Strasbourg, il a travaillé au ministère de la Culture pour Fleur Pellerin puis pour Patrick Kanner à la Jeunesse et aux Sports, détaillait l’AFP au moment de son élection. Il a également participé la campagne présidentielle d’Anne Hidalgo en 2022.

Les parlementaires étaient réunis ce jeudi pour procéder au vote du ou de la présidente de l’Assemblée nationale. C’est la macroniste Yaël-Braun Pivet qui a été réélue au troisième tour avec une majorité relative, juste devant le communiste André Chassaigne. Seulement 13 voix les séparaient.

À voir aussi sur Le HuffPost :

Continue Reading

Santé

Yaël Braun-Pivet réélue au Perchoir, la gauche dénonce le vote des ministres démissionnaires

Published

on

Spread the love

Mathilde Panot conteste la participation des ministres démissionnaires à l’élection de la présidence de l’Assemblée nationale remportée par Yaël Braun-Pivet.
BERTRAND GUAY / AFP Mathilde Panot conteste la participation des ministres démissionnaires à l’élection de la présidence de l’Assemblée nationale remportée par Yaël Braun-Pivet.

BERTRAND GUAY / AFP

Mathilde Panot conteste la participation des ministres démissionnaires à l’élection de la présidence de l’Assemblée nationale remportée par Yaël Braun-Pivet.

POLITIQUE – Treize voix. C’est le petit écart qui a départagé Yaël Braun-Pivet et André Chassaigne au troisième tour de l’élection pour la présidence de l’Assemblée nationale. Présidente sortante, la députée macroniste des Yvelines reste au Perchoir où elle a été élue pour la première fois en 2022.

Ces 13 voix restent en travers de la gorge d’une grande partie de la gauche. Plusieurs voix, dans plusieurs partis du Nouveau Front populaire ont le même argument pour dénoncer cette victoire. Autant que l’accord négocié avec le groupe LR de Laurent Wauquiez pour s’assurer la victoire c’est l’identité d’une quinzaine de votants qui pose problème : les ministres démissionnaires. « Le vote à l’Assemblée est le nouveau coup de force d’une clique prête à tout pour garder tous les pouvoirs. Une ligne rouge est franchie avec le vote illicite de ministres. Le système démocratique tout entier est mis en cause », dénonce Jean-Luc Mélenchon.

Panot dénonce « des magouilles et des combines »

« Yaël Braun-Pivet gagne à 13 voix, il y a 17 ministres qui ont voté illégalement. On a jamais vu des ministres parlementaires voter. Il y a un vrai sujet sur la légalité du scrutin », tonne le député insoumis Hadrien Clouet interrogé par Le HuffPost. « Il est inconcevable que des ministres députés aient voté pour voler la victoire des Français. Ce sont des magouilles et des combines », a dénoncé la présidente de son groupe Mathilde Panot.

Son collègue écologiste Benjamin Lucas dénonce « une violation du principe de séparation des pouvoirs ». Depuis le Sénat, le communiste Ian Brossat a jugé cette victoire « écœurante ».

C’est en effet mathématique. Sans le vote des ministres démissionnaires dont Gabriel Attal, Gérald Darmanin ou Olivia Grégoire, André Chassaigne aurait pu espérer devenir le premier communiste au Perchoir. Mais en avaient-ils le droit ? Sur ce point, les experts du droit constitutionnel sont divisés.

Un recours quasi-impossible

Pour Jean-Philippe Derosier, professeur de droit public à l’université de Lille, il faut s’en tenir à l’article 23 de la Constitution. Il indique qu’il est interdit d’être à la fois ministre et parlementaire. Selon son interprétation, le vote des ministres députés ne serait donc pas fondé.

Seulement, d’autres spécialistes notent que la loi organique qui fixe les contours de cette incompatibilité pose que les ministres démissionnaires peuvent siéger à l’Assemblée nationale. Les défenseurs de cette théorie, parmi lequel les conseillers du gouvernement, rappellent que ce cas de figure n’est pas inédit. En 1988, des membres du gouvernement démissionnaires Rocard I avaient voté pour le président de l’Assemblée nationale avant que le gouvernement Rocard II n’entre en fonction cinq jours plus tard.

Au-delà de la contestation dans les mots ce jeudi soir à l’Assemblée, les cadres du Nouveau Front populaire auront bien du mal à contester cette élection. « Il n’y a pas de contrôle sur ces situations d’incompatibilité », expliquait il y a quelques jours sur Public Sénat Jean-Pierre Camby, professeur associé à université de Versailles Saint-Quentin. Aussi, en 1986, le Conseil constitutionnel s’est déclaré incompétent pour statuer sur l’élection du président de l’Assemblée.

À voir également sur Le HuffPost :

Continue Reading
Advertisement

Derniers Articles

Afrique3 mins ago

Pierre-Emerick Aubameyang signe en Arabie Saoudite !

Spread the love Pierre-Emerick Aubameyang est la nouvelle recrue du club saoudien d’Al-Qadsiah. Le Gabonais évoluera désormais dans la Saudi...

France6 mins ago

« J’avais Dieu à mes côtés » : Donald Trump revient en détails sur son attaque

Spread the love Cinq jours seulement après avoir failli perdre la vie dans un meeting de campagne, Donald Trump est...

Santé18 mins ago

Donald Trump a fait son récit de la tentative d’assassinat à la convention républicaine

Spread the love CHIP SOMODEVILLA / Getty Images via AFP Donald Trump s’exprime à la convention républicaine le 18 juillet 2024....

France25 mins ago

ITW- Légende du roi Arthur : entre mythes et réalités

Spread the love Virginie Girod SAISON 2023 – 202405h00, le 19 juillet 2024   Depuis des siècles, les aventures du...

Actualités26 mins ago

Access Denied

Spread the love Access Denied You don’t have permission to access “http://information.tv5monde.com/international/assemblee-apres-la-bataille-du-perchoir-souvre-celle-des-postes-cles-la-place-du-rn” on this server. Reference #18.2691dd58.1721358852.121a3213 https://errors.edgesuite.net/18.2691dd58.1721358852.121a3213

International27 mins ago

Trump recounts assassination attempt in convention speech

Spread the loveFormer US President Donald Trump, in his first speech since surviving an attempted assassination, said on Thursday a last...

Sports37 mins ago

Leicester City: WSL side sign Jamaica’s Chantelle Swaby from Fleury

Spread the love Leicester City have signed Jamaica midfielder Chantelle Swaby on a free transfer. The 25-year-old has agreed a...

International38 mins ago

Caviar on tap, beach barbecues and a yacht for just 82 guests. A Caribbean cruise? It’s more like a giant floating house party

Spread the love By Sara Macefield For The Mail On Sunday Published: 11:59 BST, 18 July 2024 | Updated: 12:10...

France47 mins ago

les tentatives d’homicide ont explosé de 78% en France entre 2016 et 2023

Spread the love D’après les chiffres du Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) dévoilés ce jeudi 18 juillet,...

Santé1 hour ago

Barack Obama plaide (en privé) pour le retrait de Joe Biden

Spread the love MANDEL NGAN / AFP Le président américain Joe Biden et l’ancien président américain Barack Obama, photographiés lors...

Afrique1 hour ago

Angleterre : Burna Boy reçoit une distinction à Londres

Spread the love Burna Boy a franchi une nouvelle étape révolutionnaire en devenant le premier artiste africain à cumuler 2...

France1 hour ago

JO Paris 2024, basket : à quelle heure et sur quelle chaîne suivre le match de préparation France-Japon ?

Spread the love À J-10 du lancement de leur tournoi olympique, les Bleus du basket seront sur le parquet pour...

France1 hour ago

Des députés LFI refusent de serrer la main à un jeune élu du RN : «Ils ont manqué de courtoisie», réagit ce dernier

Spread the loveLors du premier tour de la présidence de l’Assemblée nationale, c’est l’un des benjamins de l’hémicycle, le député...

International1 hour ago

Explosion in Tel Aviv, bomb disposal experts on site, say Israeli police

Spread the loveA powerful explosion of unknown origin went off in a building in Tel Aviv before 4:00 am (0100...

Sports2 hours ago

Lionesses’ Millie Bright awarded honorary doctorate

Spread the love 9 hours ago By Caroline Lowbridge, BBC News, Derby Footballer Millie Bright has been awarded an honorary doctorate by...

International2 hours ago

Breakthrough ‘take-at-home’ prostate cancer drug gets green light for NHS use, sparing patients from lengthy hospital visits throwing a lifeline to 40,000 men

Spread the love How many people does it kill?  More than 11,800 men a year – or one every 45...

France2 hours ago

à partir de quand peut-on parler de canicule ?

Spread the love L’été est bel et bien là, et avec lui les épisodes de canicule. Le mercure va grimper...

Santé2 hours ago

Après l’épisode CNews, l’Arcom renforce ses contrôles du pluralisme sur les chaînes de télés et radios

Spread the love GettyImages L’Arcom a annoncé ce jeudi 18 juillet renforcer son contrôle du pluralisme sur les chaines radios et...

Divertissements2 hours ago

Coin master spin : Liens tours gratuits (19/07/24)

Spread the love Tous les jours, vous pouvez récupérer des tours gratuits sur Coin Master Spin grâce à nos liens...

Afrique2 hours ago

Classement des télés en Côte d’Ivoire : Les émissions ‘’Willy à Midi’’ et ‘’Le Vrai Match’’ positionnent Life TV au second rang

Spread the love L’étude Médiamétrie de la période de mai à juin 2024, a dévoilé il y a peu le...

Advertisement

Trending