Connect with us

Santé

touchées par le cancer du sein, elles défilent sur les Champs-Élysées avec Jenifer et Évelyne Dhéliat

Published

on

Octobre Rose : touchées par le cancer du sein, elles défilent sur les Champs-Élysées avec Jenifer et Évelyne Dhéliat
Capture @jeniferofficiel sur Instagram Octobre Rose : touchées par le cancer du sein, elles défilent sur les Champs-Élysées avec Jenifer et Évelyne Dhéliat

Capture @jeniferofficiel sur Instagram

Octobre Rose : touchées par le cancer du sein, elles défilent sur les Champs-Élysées avec Jenifer et Évelyne Dhéliat

SANTE – C’est leur « révolution ». Ce dimanche 1er octobre, pour lancer Octobre Rose, le mois de sensibilisation au cancer du sein, l’association Ruban Rose, qui fête ses 20 ans cette année, a organisé un défilé pas comme les autres sur les Champs-Élysées.

Alors que se tient jusqu’au 3 octobre la Fashion Week de Paris, un autre podium a été installé face à la Tour Eiffel sur lequel ont défilé 99 femmes et 1 homme touchés par le cancer du sein, ainsi que 100 « blouses blanches », chercheurs, médecins, soignants. Pour les accompagner, la chanteuse Jenifer a donné de la voix, reprenant notamment son tube Ma révolution.

Advertisement

Évelyne Dhéliat, l’actrice Claudia Tagbo et la mannequin Alice Detollenaere, qui ont elles-mêmes été confrontées au cancer du sein, étaient également de la partie en tant que marraines de l’association et figures de la campagne 2022.

Lever des fonds pour la recherche

Pour débuter cette campagne, l’Arc de Triomphe, la tour Eiffel et l’Assemblée nationale étaient illuminés en rose.

« Le but d’Octobre rose, c’est d’informer, de sensibiliser, et de lever des fonds », souligne la directrice de Ruban Rose, Sandrine Planchon, citée par Challenges. C’est cette association qui organise la campagne annuelle de sensibilisation et de levée de fonds pour lutter contre la maladie. La présence des « blouses blanches » a ici pour but de « mettre en avant le soutien à la recherche », explique-t-elle.

Advertisement

Pour rappel, le cancer du sein est le cancer le plus répandu chez les femmes. L’Institut National du Cancer estime que 61 214 nouveaux cas ont été détectés en 2023. Le cancer se guérit dans 9 cas sur 10 s’il est détecté, précise la plateforme de l’Assurance Maladie.

À voir également sur Le HuffPost :

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Santé

« Libération » publie le témoignage d’une des femmes qui accusent Cauet de viol et agression sexuelle

Published

on

Sébastien Cauet, ici posant lors d’une séance photo à Paris, le 17 mars 2019.
Eric Fougere/Corbis via Getty Images Sébastien Cauet, ici posant lors d’une séance photo à Paris, le 17 mars 2019.

Eric Fougere/Corbis via Getty Images

Sébastien Cauet, ici posant lors d’une séance photo à Paris, le 17 mars 2019.

JUSTICE – Une grande enquête de Libération, publiée ce vendredi 8 décembre, en dévoile un peu plus sur les accusations de viols qui s’accumulent contre Sébastien Cauet. En plus de présenter une dizaine de nouveaux témoignages dessinant le portrait d’un homme dont le comportement en milieu professionnel s’apparente à de la prédation, le quotidien révèle aussi le contenu d’une des trois plaintes pour viol et agression sexuelle.

Une chanteuse de 38 ans au moment des faits qu’elle dénonce, et qui souhaite rester anonyme, décrit un viol qui aurait eu lieu en 2011. Alors qu’elle souhaite faire écouter son travail musical au puissant animateur radio, ce dernier lui propose un rendez-vous dans un lieu privé, alors qu’elle aurait préféré le rencontrer à NRJ ou dans un restaurant. Elle accepte malgré tout.

Advertisement

« Je pensais qu’on allait uniquement parler du métier, mais pas du tout. J’ai été naïve. Quand il est arrivé, il a fait complètement abstraction de mes intentions initiales, comme si dans sa tête, il était venu juste pour ça. Comme si j’étais un être sans aucune importance », se souvient la chanteuse. « Je ne voulais pas, je n’étais pas d’accord », raconte-t-elle à Libération à propos de l’acte sexuel qui survient alors. Sidérée par la situation, elle n’a alors « pas la force ni de crier, ni de faire un scandale pour que les choses s’arrêtent ». S’ils sont avérés, les faits qu’elle décrit ne sont pas prescrits.

Dans l’enquête de Libé, une autre plaignante témoigne. Julie Ollivier, 25 ans aujourd’hui, s’exprime à visage découvert. Elle affirme avoir été contrainte à faire deux fellations à Sébastien Cauet. Une première le 11 novembre 2014 dans une chambre d’hôtel à Genève. À l’époque âgée de 16 ans, Julie croyait y venir pour lui faire écouter une maquette radio. « Il a baissé son pantalon et m’a dit « c’est comme ça qu’on réussit à la radio, il faut que tu le fasses ». J’étais jeune et sur le moment, je me suis exécutée », raconte-t-elle.

Julie affirme qu’elle a été filmée à son insu pendant une fellation

La seconde fellation qu’elle décrit se serait passée le 7 mars 2022. « Il m’a proposé de se voir pour discuter en découvrant sur mes réseaux que j’étais de passage à Paris, puis il m’a proposé de me conduire à mon hôtel sous prétexte que le quartier était mal fréquenté. Il m’a emmenée dans son parking, j’ai voulu sortir de sa voiture et il m’a refait la même scène. Il m’a aussi filmée pendant le viol, je ne l’ai compris qu’à la fin », se remémore Julie dans les colonnes de Libé. Aujourd’hui, la jeune femme craint que la vidéo de l’acte sexuel soit utilisée par Cauet pour faire pression sur elle.

Advertisement

À propos des faits avancés par Julie, la compagne de l’animateur radio, Nathalie Dartois, a affirmé jeudi dans Closer que « ça ne s’est jamais passé ». « Il est toujours entouré de son équipe et ne fait jamais monter personne dans sa chambre », selon la mannequin et animatrice télé, qui ajoute connaître Julie. Elle la présente comme une « fan hardcore » qui aurait envoyé des clichés inappropriés à son compagnon ou à d’autres hommes de son équipe. Nathalie Dartois va même jusqu’à prétendre que ce « coup a été préparé » dans le but de nuire à la carrière de la figure de NRJ et de lui soutirer de l’argent.

Sébastien Cauet, qui est censé s’exprimer pour la première fois sur l’affaire dimanche soir sur BFMTV, « conteste toutes les accusations », ont indiqué mercredi dans un communiqué ses avocats. « Notre client (…) a déjà remis de nombreux éléments matériels probants en ce sens entre les mains de la justice », ont ajouté Mes Xavier Autain et Simon Clémenceau dans un document transmis à l’AFP.

L’enquête, initialement ouverte sur la base d’une plainte déposée le 18 novembre au parquet de Bourg-en-Bresse, est entre les mains du parquet de Paris, et confiée à la Brigade des mineurs de la police judiciaire de la capitale.

Cauet est une figure connue de l’humour à la radio depuis ses débuts sur Fun Radio au début des années 1990. Au pic de sa popularité, il a présenté sur TF1 de 2003 à 2008 un talk-show de deuxième partie de soirée, La méthode Cauet.

Advertisement

À voir également sur Le HuffPost :

Advertisement
Continue Reading

Santé

Éric Piolle, le maire écologiste de Grenoble, en stage d’immersion dans un Ehpad

Published

on

Le maire de Grenoble, Éric Piolle, stage pour quelques semaines
MARTIN BUREAU / AFP Le maire de Grenoble, Éric Piolle, stage pour quelques semaines

MARTIN BUREAU / AFP

Le maire de Grenoble, Éric Piolle, stage pour quelques semaines

POLITIQUE – Maire et stagiaire. Deux statuts a priori difficilement compatibles qui sont pourtant ceux du maire de Grenoble, Éric Piolle, depuis plusieurs jours. Selon Le Dauphiné Libéré, l’édile a officiellement commencé un stage en immersion au sein d’un Ehpad de la région. Et il paraît même que « cela se passe très bien », précise son entourage.

L’élu avait annoncé en septembre dernier qu’il comptait effectuer plusieurs stages dans des services publics et entreprises de son territoire, « un moyen de mieux comprendre le quotidien des gens ».

Advertisement

À l’instar de Laurent Wauquiez, président LR de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans un supermarché, ou encore Gabriel Attal, ministre de l’Éducation nationale dans un lycée, beaucoup de politiques se prêtent à l’exercice. Mais à la différence de ses adversaires, qui ne sont restés que quelques heures ou quelques jours sur place, Éric Piolle privilégie le temps long et prévoit d’y passer plusieurs semaines consécutives.

L’opposition mécontente

L’idée n’a pas tout à fait plu aux membres de l’opposition grenobloise qui lui reprochent de « manquer à son devoir élémentaire de maire ». « On parle de trois mois à temps complet pendant lesquels il ne sera pas là pour les Grenoblois. J’ai envie de lui dire que s’il n’a plus envie d’être maire, qu’il démissionne, avait taclé Cécile Cenatiempo, conseillère municipale (PS) auprès de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

Afin d’éviter que les liens hiérarchiques, entre le maire-stagiaire et les agents qui l’accueilleront, entachent l’expérience, les sessions d’immersion doivent avoir lieu dans d’autres villes de la région que Grenoble. Un choix que ses opposants politiques condamnent. « Je propose à Éric Piolle d’effectuer des stages d’immersion dans Grenoble. Par sa décision, il manque à son devoir élémentaire de Maire », s’indignait Alain Carignon, ancien maire et conseiller municipal (LR) sur X (ex-Twitter) en septembre dernier.

Advertisement

Pendant ces stages à temps complet, l’écologiste déléguera les affaires courantes à ses équipes.

À voir également sur Le HuffPost :

Advertisement
Continue Reading

Santé

À Paris, les SUV pourraient payer trois fois plus cher le stationnement en fonction du résultat de cette votation

Published

on

Les SUV, ces véhicules urbains de type 4x4 sont dans le viseur de la maire de Paris, qui compte faire payer très le stationnement de ces véhicules polluants à leurs propriétaires.
bruev via Getty Images Les SUV, ces véhicules urbains de type 4×4 sont dans le viseur de la maire de Paris, qui compte faire payer très le stationnement de ces véhicules polluants à leurs propriétaires.

bruev via Getty Images

Les SUV, ces véhicules urbains de type 4×4 sont dans le viseur de la maire de Paris, qui compte faire payer très le stationnement de ces véhicules polluants à leurs propriétaires.

PARIS – « Plus c’est gros, plus ça pollue. » Avant une votation prévue début février à Paris, la maire Anne Hidalgo a détaillé son idée pour tripler les tarifs de stationnement pour les voitures hautes et lourdes, plus communément appelés SUV (« Sport utility vehicle »).

Ce vendredi 8 décembre, la maire socialiste de Paris a donc passé la seconde pour limiter la présence des SUV dans la capitale et après le scrutin pour maintenir ou non les trottinettes dans Paris, les habitants devront trancher la question suivante le 4 février prochain : « Pour ou contre la création d’un tarif spécifique pour le stationnement des voitures individuelles lourdes, encombrantes, polluantes ? ».

Advertisement

Une mesure qui ne s’adresse pas aux voitures des Parisiens

En cas de victoire du « oui », les conducteurs de SUV devront donc payer un tarif horaire de 18 euros pour les arrondissements centraux et 12 euros pour les arrondissements extérieurs, comme l’a ensuite précisé l’adjoint aux mobilités d’Anne Hidalgo, David Belliard (EELV).

Et pour savoir si un véhicule sera ou non concerné par les conséquences d’une majorité de « oui », rien de plus simple. Le seuil débutera à « 1,6 tonne pour les véhicules thermiques et hybrides » et « 2 tonnes pour les véhicules électriques », qui sont tout de même « polluants avec leur système de freinage et les pneus qui émettent beaucoup de particules fines », a d’ailleurs rappelé l’édile. À Paris, les voitures thermiques et hybrides de plus de 1,6 tonne représentent « à peu près 10 % du parc », soit environ 7 000 SUV potentiellement concernés dans les mois à venir.

« En cas de victoire du oui à cette question, ne seront pas concernés les résidents parisiens et professionnels », ni les personnes handicapées qui possèdent les justificatifs, a-t-elle ajouté. En revanche, le stationnement des SUV (et de tous les autres véhicules) restera gratuit la nuit et le dimanche, comme c’est déjà le cas.

Advertisement

Moins d’accidents et air moins pollué

Pour connaître le verdict, il faudra toutefois attendre l’année 2024. Prévue le 4 février, la votation se déroulera dans 36 lieux de vote et uniquement en physique, sans procuration ni vote électronique, a indiqué la secrétaire générale adjointe de la Ville Laurence Girard.

Dans son effort pour rendre la ville de Paris plus propre et plus verte, cette initiative de la mairie de Paris poursuit ainsi sa « transition écologique » en s’attaquant une nouvelle fois « à la pollution de l’air ».

Outre cette question de santé publique, limiter la présence des SUV dans la capitale avec ces tarifs triplés aura également pour conséquence d’améliorer « la sécurité routière, car plus c’est gros, plus il y a des risques d’accident, notamment pour les enfants ou les publics fragiles », a également justifié Anne Hidalgo. Une manière aussi de « mieux partager l’espace public qui n’est pas gratuit ».

À voir également sur Le HuffPost :

Continue Reading

Santé

NUPES ou pas, la gauche tente de se reconstruire sur l’immigration sans la direction de la France insoumise

Published

on

De gauche à droite : Raquel Garrido (LFI), Cyrielle Chatelain (EELV), Elsa Faucillon (PCF), Olivier Faure (PS), Clementine Autain (LFI), Karim Bouamrane maire de Saint-Ouen, Yannick Jadot (EELV), Lea Filoche (Génération.s), Dominique Sopo et Corinne Narassiguin (PS) le 7 décembre 2023 à Saint-Ouen.
GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP De gauche à droite : Raquel Garrido (LFI), Cyrielle Chatelain (EELV), Elsa Faucillon (PCF), Olivier Faure (PS), Clementine Autain (LFI), Karim Bouamrane maire de Saint-Ouen, Yannick Jadot (EELV), Lea Filoche (Génération.s), Dominique Sopo et Corinne Narassiguin (PS) le 7 décembre 2023 à Saint-Ouen.

GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

De gauche à droite : Raquel Garrido (LFI), Cyrielle Chatelain (EELV), Elsa Faucillon (PCF), Olivier Faure (PS), Clementine Autain (LFI), Karim Bouamrane maire de Saint-Ouen, Yannick Jadot (EELV), Lea Filoche (Génération.s), Dominique Sopo et Corinne Narassiguin (PS) le 7 décembre 2023 à Saint-Ouen.

POLITIQUE – Une scène, des représentants des quatre partis de (feu) la Nupes et un objectif commun sur la dénonciation du projet de loi immigration. C’est une gauche unie qui s’est retrouvée en meeting à Saint-Ouen jeudi 7 décembre pour afficher son opposition au texte du gouvernement. Unie, mais pas tout à fait au complet : ni Jean-Luc Mélenchon ni aucun membre de la direction de la France insoumise n’y ont participé.

C’est la deuxième fois en une semaine que des représentants écologistes, communistes, socialistes et insoumis partagent une scène. Lundi 4, une « soirée de la fraternité » organisée par Génération.s avait déjà réuni le socialiste Boris Vallaud, la communiste Elsa Faucillon, l’écologiste Cyrielle Chatelain et l’insoumis Andy Kerbrat, chef de file LFI sur ce texte. « Que la Nupes soit morte ou pas morte, ce n’est pas la question, la question c’est : Est-ce que nous serons à la hauteur de nos valeurs ? Nous ne céderons rien, et oui nous resterons unis », avait affirmé Cyrielle Châtelain sous les applaudissements.

Advertisement

Rebelote à Saint-Ouen, devant 200 personnes et en présence de forces associatives et syndicales, du Premier secrétaire du PS Olivier Faure, du sénateur EELV Yannick Jadot et des ex-ministres socialistes Benoît Hamon et Najat Vallaud-Belkacem. Quid des insoumis ? Nulle trace du numéro un du mouvement Manuel Bompard, de la présidente du groupe à l’Assemblée Mathilde Panot et encore moins de Jean-Luc Mélenchon. En revanche, les députées Raquel Garrido et Clémentine Autain, en froid avec la direction, étaient bien présentes.

« Cause commune » et « serment de Saint-Ouen »

La participation des députées LFI a fait tiquer au sein du mouvement. « C’est quoi ce truc ? Le logo LFI sans que le mouvement n’ait été sollicité », a par exemple grincé Paul Vannier, député du Val-d’Oise et proche de Jean-Luc Mélenchon, voyant dans ce meeting « le retour de la Hollandie. »

Mais qu’importent les absents. Les présents ont appelé à mener la bataille culturelle au nom d’une « cause commune » : défendre une autre vision de l’immigration que celle renvoyée par le texte de Gérald Darmanin qui sera examiné à partir de lundi à l’Assemblée. « La gauche a trop longtemps évité le débat. Nous aurions dû accepter la confrontation quand Nicolas Sarkozy a mis sur la table le débat sur l’identité nationale », a jugé Olivier Faure.

Advertisement

Malgré quelques nuances, tous se retrouvent sur la volonté d’instaurer une véritable politique d’intégration et réclament une régularisation de tous les travailleurs sans-papiers. Régulariser uniquement dans les métiers en tension constitue « un socle minimal », mais « c’est loin d’être suffisant », estime Boris Vallaud, président du groupe PS à l’Assemblée. L’ensemble des partis de gauche devraient au final voter contre le texte, même si le leader communiste Fabien Roussel a laissé planer le doute sur une possible abstention, suscitant l’ire de LFI.

Pour garantir l’unité, Olivier Faure n’a donc pas hésité à appeler au « serment de Saint-Ouen ». « Jamais nous ne nous séparerons tant que nous n’aurons pas vaincu ces idées rances », a-t-il lancé, tout en saluant le leader de LFI « et les insoumis absents », comme dans une tentative de renouer les relations avec ses ex-partenaires de la Nupes.

Rassembler « sans exclure »

Avec le conflit au Proche-Orient, l’acte de décès de la Nupes a été prononcé, avec plus ou moins de clarté par plusieurs cadres de la gauche dont Jean-Luc Mélenchon lui-même. Malgré tout, chacun continue à afficher son désir d’union dans la perspective de 2027. « C’est vrai qu’une certaine idée du rassemblement a vécu », a concédé Olivier Faure, « mais l’envie de faire ensemble demeure, sans caporalisation, sans mise au pas, égalitaire et fraternelle ».

Advertisement

Il semble en tout cas dessiner les contours d’une nouvelle alliance entre « la gauche et les écologistes » que certains responsables de gauche appellent de leurs vœux, refusant la conflictualisation permanente du leader insoumis. « Ma hantise, c’est de voir réapparaître le spectre des deux gauches irréconciliable, car ce serait donner les clés du pays au diable », à savoir l’extrême droite. « Quand on veut rassembler, on ne commence pas par exclure », a mis en garde Clémentine Autain.

À voir également sur Le HuffPost :

Advertisement
Continue Reading

Santé

Pourquoi les policiers québécois se sont mis à porter des « pantalons de clown »

Published

on

CANADA – Des tenues dignes de la fashion week. Ce jeudi 7 décembre, les policiers de la Sûreté du Québec, la seule organisation policière à servir tout le territoire québécois, se baladent avec des pantalons qui sont tout sauf discrets. Ce n’est pas une nouvelle mode, mais un moyen de montrer leur mécontentement… Et ce n’est pas la première fois qu’ils y ont recours.

Advertisement

Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus, cela fait des mois que l’Association des policiers provinciaux du Québec (APPQ) négocie avec le gouvernement au sujet de leur prochaine convention collective. Les deux camps n’arrivent pas à trouver un compromis, notamment au niveau des augmentations salariales.

Mercredi 6 décembre, le syndicat a donc demandé à ses membres de porter au travail des jeans ou des pantalons cargo aux motifs de camouflages, qualifiés de « pantalons de clown ». Le but ? Défier le code vestimentaire habituel pour montrer leur insatisfaction quant au manque d’avancée des négociations, explique le Journal de Montréal.

Un moyen de pression depuis presque 10 ans

Une idée qui ne sort pas de nulle part : en 2014, les policiers de Montréal avaient fait la même chose afin de lutter contre une réforme des régimes de retraite. Leurs outfits extravagants avaient fait le tour des réseaux sociaux, popularisant la méthode malgré l’adoption de la réforme.

D’autres professions, comme les infirmières ou les agents de sécurité des tribunaux, les avaient ensuite imités, par exemple pour demander des hausses de salaires. En réponse, le gouvernement de l’ancien Premier Ministre du Québec, Philippe Couillard, avait passé une loi en 2017 pour interdire aux policiers le port des pantalons colorés.

Advertisement

En août dernier, cette loi a néanmoins été invalidée et déclarée inconstitutionnelle par la Cour supérieure du Québec. En effet, les « pantalons de clown » ont beau être très visibles, ils ne représentent pas un enjeu de sécurité publique indique le quotidien La Presse. Au nom de la liberté d’expression, les policiers québécois ont donc pu revêtir leurs cargos bariolés pour protester.

À voir également sur Le HuffPost :

Advertisement
Continue Reading

Santé

Marine Le Pen renvoyée en correctionnelle dans l’affaire des assistants du FN

Published

on

Rattrapé sur l’antisémitisme, le Rassemblement national face aux limites de la stratégie du silence

Marine Le Pen lors d’un déplacement à Toulon.
CLEMENT MAHOUDEAU / AFP Marine Le Pen lors d’un déplacement à Toulon.

Marine Le Pen lors d’un déplacement à Toulon.

POLITIQUE – Durant la réforme des retraites, le constat faisait fulminer les macronistes : « Marine Le Pen, plus elle se tait, plus elle monte ». Tout à sa stratégie de notabilisation, le Rassemblement national joue depuis les élections législatives de 2022 la position du surplomb, censée soigner son image qui effraie (encore) une petite majorité de Français, dans un contexte où la présidente du groupe RN à l’Assemblée ne cesse de progresser dans les sondages. « C’est facile pour eux, tant que ça fonctionne, ils ont raison de le faire », soufflait au HuffPost fin octobre une ministre, opposant cette tactique payante à celle de la « conflictualisation » choisie par Jean-Luc Mélenchon et ses fidèles, particulièrement coûteuse en termes d’image.

Une ligne que le RN s’est efforcé de tenir, y compris durant les émeutes après la mort du jeune Nahel en juin dernier. Marine Le Pen laissait LR et Reconquête ! jouer la surenchère, avant d’intervenir plus tard dans le débat avec des propos plus mesurés. « Elle a une double stratégie : positionner Éric Ciotti au côté d’Eric Zemmour, à l’extrême droite, et ainsi se recentrer ; et taper fort contre la gauche dite “insurrectionnelle” sans critiquer l’immigration, pour dire qu’elle défend les gens sérieux, qui ont besoin de calme », décryptait dans Le Monde Luc Rouban, chercheur au Centre de recherches politiques de Sciences Po et auteur de La Vraie Victoire du RN (Presses de Sciences Po, 2022).

Advertisement

Le risque de briser le silence

Un stratagème qui s’applique à ses députés cravatés, priés de ne pas entraver ce difficile exercice de « normalisation ». Or, le problème avec la stratégie du silence, c’est que ceux qui le brisent jettent une lumière crue sur les raisons qui ont justement conduit à cette discrétion : l’ADN d’extrême droite de la formation lepéniste et leur inexpérience politique. Ce que la crise déclenchée par l’attaque terroriste du Hamas sur Israël le 7 octobre n’a fait que révéler.

Première piqûre de rappel : Laurent Jacobelli. Le 13 octobre, le député de la Moselle et porte-parole du RN s’en prend verbalement à son collègue Renaissance Belkhir Belhaddad en le qualifiant de « racaille » en marge d’une visite du porte-parole du gouvernement Olivier Véran dans le département.

La scène est filmée, le tollé, immédiat. La gauche et la macronie y voient « le vrai visage du Rassemblement national ». L’élu macroniste porte plainte pour « injure raciste » et les vieux démons reviennent. Dimanche 5 novembre, l’actualité est toujours aussi crispée par la guerre au Proche-Orient, et son inévitable importation en France. Alors que le pays déplore une explosion des actes antisémites, Jordan Bardella, président du Rassemblement national, est questionné sur BFMTV sur l’héritage de son parti en la matière. Jean-Marie Le Pen était-il antisémite ? « Je ne crois pas », répond l’eurodéputé. Ce qui a fait ressurgir le passé de la formation d’extrême droite, mais surtout fragilisé son objectif de « normalisation ».

« Jackpot intégral »

Et pour cause : le leader du parti, qui s’imagine aujourd’hui comme le « bouclier » des juifs de France, éprouve toutes les peines du monde à se désolidariser de celui qui a incarné l’antisémitisme politique en France durant des décennies. « Qu’est-ce que ça lui coûtait de dire qu’il avait été condamné pour cela, et que la condamnation était irréfutable ? S’il répondait ça, c’était le jackpot intégral, l’aboutissement de la stratégie de Marine Le Pen », décrypte auprès du HuffPost un communicant de l’exécutif, plutôt soulagé de cet « accroc » dans la communication bien huilée du parti d’extrême droite.

Face à ce symbole désastreux, les troupes lepénistes redoublent d’efforts pour faire oublier la sortie de leur chef. Dans l’hémicycle, le député de la Somme Jean-Philippe Tanguy a livré un plaidoyer contre l’antisémitisme… Avant d’être renvoyé aux déclarations de Jordan Bardella et aux origines de son parti. En amont de la marche contre l’antisémitisme, où la présence du RN est aussi dénoncée par le Crif, les élus d’extrême droite courent les plateaux pour rectifier le tir.

Advertisement

Invitée à se prononcer sur l’antisémitisme du « Menhir », la députée du Loiret Mathilde Paris finit par lâcher, comme un prévenu prononcerait des aveux à contrecœur, qu’elle considère « à titre personnel » que le père de Marine Le Pen est effectivement antisémite. Une confession piégeuse, puisqu’elle signifie que plusieurs de ses collègues RN, dont le député du Gard Nicolas Meizonnet, éprouvent une forme d’admiration pour un antisémite (comme le montre le tweet ci-dessous).

Autre problème, remarque auprès du HuffPost l’essayiste Mathieu Souquière, l’expression « à titre personnel » utilisée par Mathilde Paris. « En disant cela, elle affirme que sa position ne saurait être celle du RN, comme si elle transgressait la ligne de son parti vis-à-vis de Jean-Marie Le Pen », explique l’expert à la Fondation Jean Jaurès, qui estime donc que cette sortie « entretient l’ambiguïté » du Rassemblement national au sujet de l’antisémitisme. Résultat : la stratégie du silence du RN « se heurte à la question de l’héritage, de la filiation politique de Marine Le Pen », avec lequel le parti lepéniste n’arrive pas à rompre définitivement.

« Sa stratégie a abouti à quelques petits bougés symboliques (comme l’exclusion de son père) et à une grande habileté tactique consistant à ne pas trop en dire, mais elle n’est pas allée jusqu’au bout du chemin : désavouer totalement l’héritage du Front national. Tant qu’elle ne condamne pas à la fois tous les propos et la personnalité de Jean-Marie Le Pen, ça restera », poursuit Mathieu Souquière, avant d’ajouter : « Marine Le Pen n’a jamais dit qu’elle regrettait d’avoir endossé tous ces discours ». Un silence qui, une fois n’est pas coutume, semble jouer contre elle.

Advertisement

À voir également sur Le HuffPost :

Marche contre l’antisémitisme : Braun-Pivet et Larcher annoncent qu’ils « ne défileront pas à côté » du RN

Advertisement

Continue Reading

Santé

les athlètes russes et biélorusses autorisés à participer sous bannière neutre par le CIO

Published

on

Pour la Russie et la Biélorussie, les JO de Paris 2024 seront forcément synonymes de bannière neutre.
FABRICE COFFRINI via Getty Images Pour la Russie et la Biélorussie, les JO de Paris 2024 seront forcément synonymes de bannière neutre.

FABRICE COFFRINI via Getty Images

Pour la Russie et la Biélorussie, les JO de Paris 2024 seront forcément synonymes de bannière neutre.

JO PARIS 2024 – Fin du suspens pour les athlètes russes et biélorusses. Ce vendredi 8 décembre, le Comité international olympique (CIO) a fini par prendre position sur le sort des sportifs de nationalité russe et biélorusse qui comptent prendre part aux prochains JO, organisés en 2024 à Paris.

Mais plutôt qu’autoriser ces athlètes a concourir pour leur pays, le CIO a préféré les autoriser à participer sous bannière neutre, hors épreuves par équipes et s’ils n’ont pas activement soutenu l’invasion russe de l’Ukraine, comme le précise le communiqué du CIO.

Advertisement

Toutefois, ce statut ne concernera finalement qu’un petit nombre d’athlètes russes et biélorusses. En effet, seuls onze « athlètes individuels neutres » se sont pour l’instant qualifiés pour la compétition, soit huit Russes et trois Biélorusses, a précisé le CIO dans un communiqué, contre une soixantaine de sportifs ukrainiens.

Des chiffres qui s’expliquent par le grand nombre de qualifications en équipe auxquelles ces sportifs ne peuvent plus prendre part à cause de l’isolement de ces deux pays sur la scène internationale.

Sans surprise, la Russie a jugé « discriminatoires » les conditions avancées par le CIO, estimant qu’elles « vont à l’encontre des principes sportifs » et qu’elles « nuisent aux Jeux olympiques eux-mêmes, et non au sport russe ».

Advertisement

« Cette approche est absolument inacceptable », a encore ajouté le ministre russe des Sports Oleg Matytsine.

Pas encore de consensus

Pour rappel, Russes et Biélorusses ont été bannis du sport mondial fin février 2022, dans la foulée du début de la guerre en Ukraine. Le CIO a donc raisonné en deux temps pour organiser leur retour, expliquant à maintes reprises que les sportifs ne devaient pas « payer » pour les actions de leur gouvernement.

En mars dernier, l’organisation olympique a d’abord recommandé aux fédérations internationales de réintégrer les Russes et Biélorusses sous bannière neutre à leurs compétitions, tout en repoussant « à un moment approprié » sa décision sur les JO-2024 de Paris comme sur les JO-2026 de Milan-Cortina.

L’instance olympique s’est ensuite donné le temps d’évaluer le déroulement des compétitions, jugé globalement satisfaisant, et de voir évoluer la position du gouvernement ukrainien, qui a d’abord imposé à ses sportifs de boycotter tout événement impliquant des Russes avant d’assouplir sa position cet été.

Advertisement

Mais la question n’est pas encore totalement réglée, à l’image du 12e Sommet olympique organisé mardi à Lausanne, qui a encore prouvé que le monde de l’athlétisme était encore très frileux à l’idée de réintégrer les sportifs russes à seulement quelques mois des Jeux de Paris.

À voir également sur Le HuffPost :

Advertisement
Continue Reading

Santé

Pour tourner « Le monde après nous », Julia Roberts a tellement crié qu’elle en a perdu sa voix

Published

on

CINÉMA – Jouer dans Le monde après nous n’a pas été de tout repos pour Julia Roberts. À l’occasion de la sortie de ce nouveau thriller d’anticipation à gros budget sur Netflix, ce vendredi 8 décembre, la star hollywoodienne est revenue sans filtre sur les déconvenues qu’elle a rencontrées sur le tournage.

Advertisement

Et notamment, lors d’une scène impliquant des cerfs et une impasse. Les animaux étant réalisés par ordinateur, des techniciens avaient fabriqué des têtes de cerfs pour que les acteurs puissent les visualiser dans la vraie vie, comme l’a expliqué Julia Roberts dans une interview pour Screen Rant, quelques jours avant la sortie.

« Je me souviens qu’il faisait très chaud et que j’ai crié pendant des heures jusqu’à ce que je n’aie plus de voix », confie-t-elle. Avant d’ajouter : « Nous avons dû changer les scènes suivantes le lendemain parce que je ne pouvais plus parler. Je n’avais jamais perdu ma voix de ma vie. »

Barack et Michelle Obama à la production

Dans Le monde après nous, Julia Roberts joue Amanda, une New-Yorkaise très antipathique stressée par le rythme de son quotidien qui, sur un coup de tête, décide de louer une luxueuse maison à Long Island pour passer du temps en famille, avec son mari (Ethan Hawke) et ses deux enfants.

« Le monde après nous » est disponible sur Netflix, depuis ce vendredi 8 décembre.
Netflix « Le monde après nous » est disponible sur Netflix, depuis ce vendredi 8 décembre.

Netflix

« Le monde après nous » est disponible sur Netflix, depuis ce vendredi 8 décembre.

Advertisement

Mais voilà, le calme des débuts est bien vite dérangé. Le wi-fi ne fonctionne pas. Le réseau téléphonique et la télé, non plus. L’arrivée d’un homme se présentant comme le propriétaire des lieux avec sa fille n’aide pas. Progressivement, tout part en vrille, pas seulement chez eux. Comme l’avion qui s’écrase sur une plage et les bruits assourdissants venus de nulle part, les événements chaotiques se multiplient.

Film d’anticipation, Le monde après nous a quelque chose à dire de notre rapport aux nouvelles technologies. Adaptation d’un roman de Rumaan Alam, il est réalisé par le créateur des séries Mr. Robot et Homecoming, Sam Esmail, et réunit un casting de qualité autour de Julia Roberts, comme les acteurs Ethan Hawke et Mahershala Ali ou l’actrice Myha’la Herrold. Côté production ? Rien de moins que le couple Obama.

À voir également sur Le HuffPost :

Advertisement
Advertisement
Continue Reading

Santé

Le premier alligator leucistique né en captivité a vu le jour dans un parc animalier en Floride

Published

on

Une femelle alligator leustique est née à Orlando.
Capture d’écran Youtube / Gatorland VLOGS Une femelle alligator leustique est née à Orlando.

Capture d’écran Youtube / Gatorland VLOGS

Une femelle alligator leustique est née à Orlando.

ANIMAUX – Une première historique pour un parc animalier. Le parc Gatorland, situé à Orlando (États-Unis), a annoncé ce jeudi 7 décembre une nouvelle inédite : la naissance d’un alligator leucistique. Il s’agit de la « variation génétique la plus rare de l’alligator américain », indique le parc dans une vidéo YouTube.

Comme le précise Gatorland dans un communiqué de presse, le « leucisme chez les alligators provoque une coloration blanche, mais ils ont souvent des taches de coloration normale sur leur peau ». Les alligators leucistiques, qui ont des « yeux bleus brillants », ne doivent donc pas être confondus avec « les alligators albinos, qui ont les yeux roses et une perte totale de pigment ».

Advertisement

Gatorland Orlando ajoute que les alligators leucistiques ne peuvent pas rester longtemps au soleil car ils sont sujets aux coups de soleil.

La femelle de 96 grammes et 49 centimètres de long fait partie du club très fermé des huit alligators leucistiques au monde.

C’est dans les marais de Louisiane que le premier nid d’alligators leucistiques a été découvert. Parmi les sept alligators blancs alors identifiés, trois d’entre eux vivent dans le parc d’Orlando depuis 2008.

Advertisement

Depuis cette date, il n’y avait pas eu de « descendant blanc de ce groupe ». « C’est le tout premier. C’est donc incroyablement rare », a déclaré Mark McHugh, PDG de Gatorland Orlando, au quotidien The Orlando Sentinel.

Comme l’a expliqué le vétérinaire du parc à CNN, l’alligator blanc, qui a un frère de couleur foncée, est en bonne santé et se nourrit « de poulet cru et de granulés. »

Mark McHugh a annoncé que l’animal sera présenté au public au début de l’année 2024. En attendant, le parc a invité les internautes à proposer des noms pour la jeune femelle.

À voir également sur Le HuffPost :

Advertisement
Advertisement
Continue Reading

Santé

cette coiffure, ultra-facile à réaliser, fait sensation pour les fêtes sur TikTok

Published

on

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas. Si c’est l’occasion de se retrouver tous en famille, c’est aussi une période qui demande beaucoup d’organisation. En plus de devoir penser aux repas et aux cadeaux, Noël peut aussi être un vrai casse-tête en ce qui concerne le look. Tenue, chaussures, maquillage, coiffure… Il faut penser à tout !

Les tendances mode et beauté sont sur TikTok

Chaque année, les fashionistas se démènent pour trouver une tenue originale qui ne ressemble pas à celle de l’année précédente. Et on ne le dira jamais assez : pour trouver des idées, rien de mieux que TikTok  ! Le réseau social regorge d’astuces qui ne cessent d’inspirer les expertes de la mode et de la beauté.

Dernièrement, on vous présentait le kit pour les lèvres Rare Beauty vendu chez Sephora, qui fait actuellement le buzz. Cet hiver, TikTok pourrait bien nous aider à trouver la coiffure tendance qui saura faire la différence. Simple et rapide à réaliser, elle est très chic et parfaite pour une grande occasion comme celle-ci ! 

Coiffure pour Noël : opter pour la couronne de tresses

Et pour Noël, la tendance capillaire semble être la couronne de tresses. Mais attention, finie la coiffure très répandue des années 2000, plus vraiment au goût du jour. En 2023, elle se modernise pour donner un air sophistiqué, mais toujours dans un esprit bohème-chic. Parfait pour les fêtes de fin d’année ! 

@oliviadaytonn

Giving those fake braid headbands #hairhowto #braidstutorial #braidstyle #holidayhairstyle #holidayhairideas #braidhairtutorials #braidhairstyles

Advertisement

♬ Rockin Around The Christmas Tree sped up – music

Sur TikTok, cette tendance a notamment été popularisée par l’utilisatrice @oliviadaytonn, aux 465 000 abonnés. Sa mise en beauté, d’à peine dix-huit secondes, a déjà été vue plus d’un millions de fois sur la plateforme. Un tutoriel simple et complet, pour que tout le monde puisse essayer cette coiffure tendance, avant Noël. 

À lire également : 

Comment réaliser une couronne de tresses ? 

Mais alors comment reproduire cette coiffure ? Pour commencer, la jeune femme vaporise du shampoing sec au niveau de ses racines, afin de donner du volume et de la texture à ses cheveux. Ils sont alors beaucoup plus facile à coiffer. Elle sépare ensuite sa chevelure en deux parties, et trace une raie au milieu. 

Elle sélectionne une mèche de taille moyenne, au niveau inférieur de sa tête et en fait une tresse. Elle réitère l’opération des deux côtés. Elle plaque soigneusement ses cheveux sur le haut de la tête, pour donner l’effet sleek hair que l’on a vu partout cette année. Puis, elle sélectionne une tresse et la dispose sur le dessus de son crâne, en l’attachant, avec une pince plate, derrière l’oreille opposée. Elle fait la même chose avec la seconde natte. 

Advertisement
@oliviadaytonn

im obsessed with heatless curls and little braids #heatlesscurls #heatlesshairstyles #braidhairstyles #braidhack #hairhowto #heatlesswaves #braidstutorial

♬ Originalton – I love you<3

Résultat : une magnifique couronne de tresses ! Dans sa vidéo, la jeune femme a laissé ses cheveux lâchés, en faisant quelques ondulations pour un rendu plus travaillé. Bien entendu, il est possible de porter cette coiffure sur des cheveux lisses, et même de les attacher en queue de cheval si vous préférez. Vous ferez sensation, à coup sûr, pour Noël ! 

Advertisement
Continue Reading

Rencontre ton âme sœur ici

https://www.highcpmrevenuegate.com/xbaz82pgrw?key=dedb9e02254a11c51c4e72640034c775
Advertisement

Derniers Articles

Sports7 mins ago

Pep Guardiola apologises to Kalvin Phillips for lack of game time

Manchester City manager Pep Guardiola apologises to Kalvin Phillips when asked if the player will leave in January because of...

International8 mins ago

Let there be light! The top 25 aurora photographs of 2023, from spellbinding pink pillars in WALES to an astonishing display in the USA’s Death Valley

The Northern and Southern Lights put on quite a show this year – and some of the world’s most talented...

Santé10 mins ago

« Libération » publie le témoignage d’une des femmes qui accusent Cauet de viol et agression sexuelle

Eric Fougere/Corbis via Getty Images Sébastien Cauet, ici posant lors d’une séance photo à Paris, le 17 mars 2019. Eric...

Société28 mins ago

EU agrees to landmark guidelines governing AI after ChatGPT takes off

A photograph taken on November 23, 2023 exhibits the emblem of the ChatGPT software developed by US synthetic intelligence analysis...

Santé56 mins ago

Éric Piolle, le maire écologiste de Grenoble, en stage d’immersion dans un Ehpad

MARTIN BUREAU / AFP Le maire de Grenoble, Éric Piolle, stage pour quelques semaines MARTIN BUREAU / AFP Le maire...

France58 mins ago

Horoscope du samedi 9 décembre 2023 par Femme Actuelle : Femme Actuelle Le MAG

Deux astrologues vous guident désormais sur Femme Actuelle, Isabelle Elvira pour votre horoscope quotidien sur le site femmeactuelle.fr et Sophie...

Sports1 hour ago

Chris Davies: Swansea target ‘outstanding’, says Spurs boss Ange Postecoglou

Tottenham manager Ange Postecoglou has described his assistant coach Chris Davies – who Swansea City want as their new boss...

International1 hour ago

Ultra-processed food manufacturers are just as bad as ‘Big Tobacco’, claims renowned expert who slams industry giants for selling ‘addictive’ items with same techniques

Processed food manufacturers pose as big a risk to public health as cigarette firms, a leading food expert has warned....

Société1 hour ago

Patriot Development Provides Connecticut Advantages Agency

Pennsylvania-based Patriot Development Insurance coverage Companies reviews it has acquired Blueprint Profit Advisors of Hamden, Connecticut. Blueprint gives worker advantages,...

Divertissements2 hours ago

LOFI Katana – Trophées

LOFI Katana – Trophées The post LOFI Katana – Trophées first appeared on Actu de Jeux videos.

Santé2 hours ago

À Paris, les SUV pourraient payer trois fois plus cher le stationnement en fonction du résultat de cette votation

bruev via Getty Images Les SUV, ces véhicules urbains de type 4×4 sont dans le viseur de la maire de...

France2 hours ago

Cauet visé par trois plaintes pour viols : le terrible témoignage d’une des accusatrices dévoilé : Femme Actuelle Le MAG

Figure incontournable du paysage audiovisuel français depuis les années 90, Sébastien Cauet était au sommet de sa popularité entre 2003...

Sports2 hours ago

Roy Hodgson: Crystal Palace manager ‘bitterly regrets’ remarks about fans

Former England boss Roy Hodgson is in his second spell as Crystal Palace boss having previously managed the club between...

International2 hours ago

LSU’s Jayden Daniels wins Davey O’Brien Award as top college quarterback ahead of Saturday’s Heisman ceremony… where he’s favorited over Nix, Penix and Harrison

Daniels was named The Associated Press player of the year earlier this week He’s currently the favorite to win the...

Société3 hours ago

Berkshire Utility Reaches $299 Million Oregon Hearth Accord

Berkshire Hathaway Power Co.’s PacifiCorp stated it would pay $299 million to settle claims over wildfires that burned properties in...

Santé3 hours ago

NUPES ou pas, la gauche tente de se reconstruire sur l’immigration sans la direction de la France insoumise

GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP De gauche à droite : Raquel Garrido (LFI), Cyrielle Chatelain (EELV), Elsa Faucillon (PCF), Olivier...

Divertissements3 hours ago

Final Fantasy XVI: Echoes of the Fallen

Final Fantasy XVI: Echoes of the Fallen The post Final Fantasy XVI: Echoes of the Fallen first appeared on Actu...

France3 hours ago

Cheveux blancs : faut-il opter pour une coloration plus foncée ou plus claire pour les couvrir ? : Femme Actuelle Le MAG

Les cheveux blancs se sont installés et vous avez fait le choix de les recouvrir chez le coiffeur. Reste encore...

Sports3 hours ago

Juventus 1-0 Napoli: Federico Gatti scores as hosts win to move top of Serie A

Federico Gatti got his second goal in as many games Federico Gatti scored the only goal as Juventus edged defending...

International3 hours ago

Ryan O’Neal dies at 82: The Paper Moon and Love Story actor who was with Farrah Fawcett for decades looked frail in a wheelchair in final images taken one month before his shock passing

Iconic Hollywood star Ryan O’Neal who was both a matinee idol and an award-winning actor has died at the age...

Advertisement

Trending