Connect with us

Santé

Vladimir Poutine affirme que la contre-offensive ukrainienne a échoué

Published

on

Russian President Vladimir Putin chairs a meeting with the government via a video link at the Novo-Ogaryovo state residence outside Moscow on March 29, 2023. Vladimir Putin said on March 29 that international sanctions imposed following Russia's offensive in Ukraine could have
GAVRIIL GRIGOROV / AFP Russian President Vladimir Putin chairs a meeting with the government via a video link at the Novo-Ogaryovo state residence outside Moscow on March 29, 2023. Vladimir Putin said on March 29 that international sanctions imposed following Russia’s offensive in Ukraine could have “negative” consequences, after months of insisting Moscow was adapting to the new economic reality. (Photo by Gavriil GRIGOROV / SPUTNIK / AFP)

GAVRIIL GRIGOROV / AFP

Vladimir Poutine, ici présidant une réunion via liaison vidéo à la résidence d’État Novo-Ogaryovo, à l’extérieur de Moscou en Russie, le 29 mars 2023.

GUERRE EN UKRAINE – La mise au point de Vladimir Poutine. Le président russe a affirmé ce vendredi 9 juin que la grande contre-offensive que l’Ukraine prépare depuis des mois avait « commencé » sur le front, mais que les forces de Kiev n’étaient pas parvenues à « atteindre leurs objectifs ».

« Nous pouvons totalement affirmer que cette offensive a commencé, pour preuve l’utilisation des réserves stratégiques » ukrainiennes, a déclaré Vladimir Poutine dans une vidéo diffusée sur Telegram par un reporter de la télévision publique russe.

Advertisement

Selon lui, les combats durent depuis cinq jours mais « les troupes ukrainiennes n’ont atteint leur objectif sur aucun des champs de bataille ».

« Toutes les tentatives de contre-offensive menées jusqu’à présent ont échoué, mais le régime de Kiev dispose encore d’un potentiel offensif », a ajouté Vladimir Poutine, assurant que la réplique russe « sera basée sur ce constat ».

Les prémices de la vaste contre-offensive

L’armée russe a rapporté ces derniers jours d’intenses combats dans le sud de l’Ukraine, affirmant avoir repoussé plusieurs attaques ukrainiennes qui seraient les prémices de la vaste contre-offensive préparée depuis des mois par l’état-major ukrainien.

Advertisement

Les autorités ukrainiennes, dont l’armée est désormais dotée d’équipements modernes occidentaux, ont semblé minimiser les combats tout en continuant d’entretenir le flou sur leur stratégie.

Selon la vice-ministre ukrainienne de la Défense, les forces de Kiev mènent des « opérations de combat actives » près de la ville dévastée de Bakhmout dans l’est et des « batailles de position » ont lieu dans le sud, où les troupes russes mènent des « opérations défensives ».

Fait rare, l’armée russe avait reconnu mardi la mort de 71 de ses soldats dans les opérations destinées à repousser des attaques ukrainiennes sur tout le front.

Vladimir Poutine a assuré vendredi que les pertes ukrainiennes étaient « de l’ordre de trois pour un » en faveur de la Russie.

Advertisement

À voir également sur Le HuffPost :

Advertisement
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Santé

les canards français vont être vaccinés, et c’est une bonne nouvelle pour le foie gras de Noël

Published

on

Cette photo montre des canetons dans une ferme à Lohitzun-Oyhercq, dans le sud-ouest de la France, le 25 mai 2021.
GAIZKA IROZ / AFP Cette photo montre des canetons dans une ferme à Lohitzun-Oyhercq, dans le sud-ouest de la France, le 25 mai 2021.

GAIZKA IROZ / AFP

Cette photo montre des canetons dans une ferme à Lohitzun-Oyhercq, dans le sud-ouest de la France, le 25 mai 2021.

ALIMENTATION – Éviter à tout prix une nouvelle année catastrophe dans les élevages. C’est l’intention du gouvernement, qui déploie à partir de ce lundi 2 octobre un plan de vaccination obligatoire des canards contre la grippe aviaire. Une première en France, qui doit permettre d’éviter d’abattre les volailles par dizaines lorsque l’une d’entre elles se trouve contaminée par le virus.

Toutes les exploitations de plus de 250 canards de France hexagonale sont concernées, avec un objectif de vacciner environ 60 millions de canards d’ici à l’été prochain. De quoi sécuriser la production de foie gras, de magret et d’aiguillettes, plombée par l’influenza aviaire ces cinq dernières années.

Advertisement

Pour cela, les éleveurs vont devoir injecter deux doses à leurs canards, ou plutôt à leurs canetons puisque le vaccin doit être administré au 10e puis au 28e jour de vie du palmipède. « Les éleveurs ont généralement l’habitude » du geste, car ils vaccinent déjà leurs canards contre d’autres infections, relève auprès de l’AFP Jocelyn Marguerie, président de la commission aviaire de l’association de vétérinaires pratiquant en élevage SNGTV.

Des vaccins allemands pour protéger les canetons

« L’immunité commence à s’installer à partir de la première vaccination. Elle est pleine et entière un mois après la deuxième administration », soit en décembre pour les premiers vaccinés, précise-t-il. Les premiers vaccins utilisés dès ce lundi viennent du laboratoire allemand Boehringer Ingelheim, qui a remporté l’appel d’offres du gouvernement.

Les 80 millions de doses commandées par l’État ne sont qu’un premier pas, un second appel d’offres va donc être lancé. Il n’y a « pas d’effet secondaire » pour le vaccin qui « a déjà fait ses preuves ailleurs », en Asie et au Moyen-Orient, où il est surtout administré aux poules, assure Jocelyn Marguerie.

Advertisement

Le coût de cette campagne est estimé à près de 100 millions d’euros pour 2023-24, qui doivent être pris en charge à 85 % par l’État et 15 % par les filières de production. Un montant élevé mais qui paraît bien maigre par rapport aux pertes générées par les épidémies ces dernières années.

Une filière abîmée par l’influenza depuis 5 ans

La grippe aviaire est devenue endémique en France, c’est-à-dire qu’elle sévit de manière chronique, décimant la faune sauvage d’un côté et faisant tout perdre aux éleveurs de l’autre. Depuis 2017, les épidémies d’influenza aviaire s’enchaînent chaque fois plus virulentes.

Ainsi en 2022, la France a connu sa pire année de grippe aviaire ; 2 millions de volailles ont dû être abattues. Le virus s’était répandu non seulement dans les élevages de canards et de poules, mais aussi jusque dans les couveuses de canetons.

Résultat : plusieurs élevages avaient tourné à moitié vide, d’autres ont été contraints de mettre la clé sous la porte. Le foie gras, produit phare des fêtes de fin d’année était alors devenu plus rare, et donc plus cher, comme Le HuffPost l’expliquait dans cette vidéo.

Advertisement

Pour se protéger du virus, les volailles avaient dû être confinées dans des conditions drastiques, et bon nombre d’entre elles abattues. À chaque crise, le gouvernement indemnise les éleveurs, mais cette réponse n’était pas durable. Exemple avec la crise de 2021-22 qui avait coûté au moins 650 millions d’euros aux finances publiques, dont une grande partie pour rembourser les éleveurs dont les animaux ont été euthanasiés pour endiguer la propagation du virus.

Avec la vaccination, « on est confiant sur le fait qu’on ne devrait pas avoir des grandes vagues épizootiques et donc des abattages préventifs massifs », indique Jean-Luc Guérin, chercheur à l’Inrae, sur France Info. Le risque d’infection et de transmission du virus va être minimisé mais les élevages ne sont pour autant ils ne seront pas totalement immunisés : « on ne peut pas exclure qu’il y ait des foyers ponctuels d’introduction directe par la faune sauvage, puisqu’évidemment le réservoir dans la faune sauvage, lui, n’est pas accessible à la vaccination ».

Advertisement

À voir également sur Le HuffPost :

Advertisement
Continue Reading

Santé

Découvrez ce que provoque une nuit blanche sur le cerveau

Published

on

Deux ans, c’est le vieillisement que subirait le cerveau à la suite d’une nuit blanche. Les chercheurs, utilisant des technologies d’intelligence artificielle, ont examiné les images par résonance magnétique (IRM) de 134 jeunes adultes en bonne santé. Les résultats ont révélé que ceux qui avaient été privés de sommeil pendant 24 heures ou plus montraient des signes inquiétants de vieillissement cérébral, notamment une réduction du volume cérébral et une diminution de l’activité dans certaines régions du cerveau. Plus spécifiquement, il a été observé que la privation totale de sommeil pouvait augmenter l’âge prédit du cerveau de 1 à 2 ans par rapport à l’âge réel. Cependant, une nuit de sommeil de récupération semblait restaurer le cerveau à son état normal. Ces résultats suggèrent que la privation de sommeil totale a des effets sur la structure cérébrale similaires à ceux du vieillissement, mais que ces effets sont réversibles avec un sommeil adéquat.

L’importance d’un sommeil régulier

En mettant en lumière ces découvertes, l’étude souligne l’importance cruciale du sommeil pour notre santé neurologique. Pendant le sommeil, le cerveau a l’opportunité de se reposer, de se réparer et de consolider nos souvenirs, un processus vital pour son fonctionnement optimal (source 1). Outre son impact sur le cerveau, une fatigue excessive peut également avoir d’autres répercussions négatives sur la santé, notamment une prise de poids, une altération de la qualité de la peau et même une augmentation du risque de dépression.

Ces résultats prennent une importance particulière alors qu’une enquête de l’INSV/MGEN en 2023 révèle que 37% des Français expriment leur insatisfaction concernant la qualité de leur sommeil. Les femmes sont particulièrement touchées, avec 44% d’entre elles se disant insatisfaites de leur sommeil. De plus, la durée moyenne de sommeil des Français semble être en déclin, avec une moyenne de 6 heures et 58 minutes en semaine. Le week-end ou pendant les congés, le temps de sommeil diminue de manière significative, passant de 8 heures et 14 minutes à 7 heures et 40 minutes. Cette diminution est en partie attribuée à des réveils plus précoces les samedis et les dimanches, qui sont maintenant en moyenne à 7 heures et 29 minutes, selon l’Institut national du sommeil et de la vigilance.

Advertisement
Continue Reading

Santé

Dans 250 millions d’années, la Terre sera un énorme continent (mais vous n’allez pas l’aimer)

Published

on

Notre Terre dans 250 millions d’années (illustration).
Alex Farnsworth et Chris Scotese Notre Terre dans 250 millions d’années (illustration).

Alex Farnsworth et Chris Scotese

Notre Terre dans 250 millions d’années (illustration).
Crédit : Alex Farnsworth et Chris Scotese

PLANÈTE – La Pangée, vous connaissez certainement. Mais la Pangea Ultima, ou Pangée prochaine, celle-là est un peu moins célèbre : c’est pourtant notre avenir à tous. À un horizon lointain, très lointain (250 millions d’années quand même), la dérive continentale les aura conduits droit les uns dans les autres. Ils auront alors reconstruit un seul et même continent, comme aux origines. Mais n’espérez pas que vos descendants puisse y faire de vieux os…

Comme le décrit une étude parue dans la revue Nature, cette version future de notre Terre n’est en effet guère accueillante pour Homo Sapiens. L’air, en particulier, ne sera plus adapté à son organisme, avec des températures dépassant allègrement les 40 degrés, et surtout une atmosphère au sol saturée de CO2. Un surplus de dioxyde de carbone qui, pour une fois, n’aura rien à voir avec les « bagnoles » tant aimées par le président Macron.

Advertisement

Volcans, déserts et CO2

Ainsi, expliquent les chercheurs, le rapprochement des continents ne se fera pas en douceur. Avec le mouvement des plaques continentales s’écrasant les unes contre les autres, l’activité volcanique aura connu dans les milliers d’années qui précèdent, une activité intense. De gigantesques volcans, crachant dans l’atmosphère « d’énormes quantités de CO2 » indiquent les scientifiques.

La chaleur de la Pangée terminale sera insupportable aux humains et à la plupart des mammifères.
Alex Farnsworth et Chris Scotese La chaleur de la Pangée terminale sera insupportable aux humains et à la plupart des mammifères.

Alex Farnsworth et Chris Scotese

La chaleur de la Pangée terminale sera insupportable aux humains et à la plupart des mammifères.
Source : Alex Farnsworth et Chris Scotese

Mais ce n’est pas tout. Le soleil apportera à ce tableau peu engageant sa touche personnelle. Dans 250 millions d’années, notre étoile sera 2,5 % plus lumineuse : plus petit qu’aujourd’hui, les réactions nucléaires en son cœur y seront accélérées. Et cela pour notre planète, cela veut dire plus de radiations solaires, donc plus de chaleur.

Advertisement

Et parce que deux mauvaises nouvelles n’arrivent jamais seules, l’existence d’un seul supercontinent au lieu de plusieurs débouchera sur de gigantesques déserts à l’intérieur des terres. Des territoires qui ne pourront plus échanger leurs minéraux avec un océan à des milliers de kilomètres de là, condamnés à récolter la poussière apportée par les vents…

Et nous, dans ce paysage désolé ? Pour Alexander Farnsworth, paléoclimatologue et coauteur de l’étude, il n’est pas totalement exclu de pouvoir survivre, dans des cavernes par exemple. Pas sûr que ce soit toutefois une vie bien enviable : « Si nous pouvions quitter cette planète pour trouver un endroit plus habitable, ce serait une solution préférable ».

À voir également sur Le HuffPost :

Continue Reading

Santé

Découvrez la durée de sommeil que perdent les jeunes parents la première année de l’arrivée de bébé

Published

on

Une enquête récente menée auprès de 500 parents de jeunes enfants de moins de cinq ans révèle l’ampleur de cette perturbation du sommeil, avec des résultats qui pourraient bien étonner. Selon les données compilées par la marque de literie britannique Silentnight, les jeunes parents perdent en moyenne plus de deux mois de sommeil au cours de la première année suivant la naissance de leur bébé. Pour être plus précis, cela équivaut à une perte de quatre heures et demie de sommeil par nuit, soit 31 heures par semaine. Les nuits paisibles sont soudainement remplacées par des heures passées à s’occuper des besoins incessants de leur petit trésor.

Parmi les raisons de cette perte de sommeil, on retrouve la nécessité de répondre aux besoins fondamentaux du bébé. Les biberons, les couches à changer, les pleurs nocturnes et même les inquiétudes liées à la santé de l’enfant liées aux poussées dentaires sont autant de raisons pour lesquelles les jeunes parents se retrouvent éveillés au milieu de la nuit. L’enquête révèle que les parents se lèvent en moyenne près de trois fois par nuit pour répondre à ces besoins, totalisant ainsi près de 975 déplacements par an. Ce qui est particulièrement intéressant, c’est que les mères sont souvent celles qui sacrifient le plus leur sommeil. Elles se lèvent en moyenne près de quatre fois par nuit, principalement en raison de l’allaitement, qui est l’une des principales raisons de ces interruptions nocturnes (source 1).

Une inégalité entre hommes et femmes

Une donnée intéressante mise en lumière par l’étude est que les hommes ont apparemment plus de facilité à se rendormir que les femmes. Les experts expliquent que cela pourrait être dû au fait que les hommes prennent généralement moins de congés du travail après la naissance, ce qui leur permet de maintenir une routine de sommeil plus régulière que les mères. En effet, les mères ont souvent la possibilité de bénéficier de congés prolongés pouvant aller jusqu’à 12 mois, ce qui peut perturber davantage leur rythme de sommeil.

Advertisement

En fin de compte, il est important de noter que la perte de sommeil est une réalité inévitable pour de nombreux parents, et elle est souvent acceptée comme telle. Cependant, les experts en sommeil de Silentnight rappellent qu’il est essentiel que les parents veillent à leur propre bien-être mental et physique. Si la qualité et la quantité de sommeil sont considérablement réduites et que cela entraîne des symptômes de dépression, d’irritabilité ou d’incapacité à faire face, il est essentiel de trouver des moyens de dormir davantage ou au moins de se reposer davantage. Après tout, des parents bien reposés sont plus à même de prendre soin de leur nouveau-né et de leur propre santé mentale.

Continue Reading

Santé

Fabien Roussel juge Jean-Luc Mélenchon incapable de faire gagner la gauche, Bompard le renvoie à ses 2 %

Published

on

Fabien Roussel, invité de « Quelle époque ! » sur Fance 2 le 30 septembe 2023.
Fabien Roussel, invité de « Quelle époque ! » sur Fance 2 le 30 septembe 2023.

Fabien Roussel, invité de « Quelle époque ! » sur Fance 2 le 30 septembe 2023.

POLITIQUE – Avec ou sans Mélenchon en 2027 ? Pour Fabien Roussel, c’est sans : l’ancien parlementaire insoumis n’est pas en mesure de faire gagner la gauche, estime l’actuel chef du PCF. De quoi hérisser Manuel Bompard, fidèle du fondateur de LFI, qui renvoie le communiste à sa huitième place lors de la dernière élection présidentielle où Jean-Luc Mélenchon avait terminé troisième.

Invité de l’émission Quelle Époque ! sur France 2 samedi 30 septembre, le secrétaire national du PCF n’a pas été par quatre chemins. Oui, Jean-Luc Mélenchon a fait près de 22 % le 10 avril 2022 mais « mais c’était il y a un an et demi ». Aujourd’hui, Fabien Roussel « pense » et « souhaite » que « ça change » car « je souhaite que la gauche gagne et elle ne gagnera pas avec Jean-Luc Mélenchon », assène-t-il.

Advertisement

« Il faut qu’on puisse se permettre d’avoir une gauche qui soit certainement différente de celle que la France insoumise défend. Je pense qu’il y a de la place pour avoir une gauche républicaine, laïque, universaliste et je veux pouvoir la défendre », avait-il déclaré juste auparavant.

Ces critiques de La France Insoumise – habituelles de la part du député du Nord – n’ont pas manqué de faire réagir Manuel Bompard. Sur CNews ce dimanche 1er octobre, il a renvoyé Fabien Roussel à son score presque 10 fois plus faible que celui du candidat Mélenchon à la dernière présidentielle.

« Je ne suis pas certain que celui qui a fait 2,4% (2,3 % , selon le Conseil Constitutionnel) à la dernière présidentielle soit mieux placé pour savoir qui allait gagner que celui qui a fait 22% (21,6 %) et qui a échoué à 1% (six) pour se qualifier au second tour », a raillé le coordinateur des espaces LFI.

Advertisement

Et, à Roussel qui estime que Mélenchon lui a « fait les poches » au premier tour, Manuel Bompard répond que « beaucoup de gens lui en veulent parce que sa candidature a sans doute empêché » le passage de Jean-Luc Mélenchon au second tour. « Si maintenant Fabien Roussel veut expliquer comment la gauche doit gagner, il y a un an, il a bien su faire pour que la gauche perde », tacle le député des Bouches-du-Rhône.

Roussel « a décidé de quitter la NUPES », estime Bompard

Si l’alliance des gauches peine à parler d’une même voix sur beaucoup de sujets, les dissensions et disputes les plus fréquentes ont lieu entre les cadres insoumis et communistes. Au point que Manuel Bompard, tout en refusant de voir en Fabien Roussel un « adversaire politique », estime qu’il « a choisi (…) de se mettre à distance de la NUPES, d’en sortir ». « J’observe que Fabien Roussel a dit qu’il ne se retrouvait pas dans le programme de la NUPES, qu’il a dit qu’il n’était pas favorable à des candidatures uniques aux élections sénatoriales, aux élections européennes, à l’élection présidentielle », fait valoir l’insoumis.

Il a cependant invité l’intéressé à « préciser ses propos » en cas de mauvaise interprétation. En mai, alors que les tensions entre les formations atteignaient un paroxysme, Fabien Roussel avait assuré ne pas vouloir quitter la coalition des gauches. Une déclaration régulièrement interrogée au vu des prises de position du communiste.

À voir également sur Le HuffPost :

Continue Reading

Santé

Une nouvelle méthode révolutionnaire pour combattre le cancer du sein : une lueur d’espoir pour les patients

Published

on

En ce jour de début du mois de sensibilisation d’Octobre rose, cette percée repose sur la méthodologie du “Single cell”, une approche d’analyse en cellule unique qui se révèle être d’une précision extrême. Cette technique, d’une précision extrême, ouvre la voie à une compréhension plus approfondie des mécanismes épigénétiques impliqués dans la transformation des cellules saines en cellules cancéreuses.

La méthode “Single cell” repose sur une approche méticuleuse consistant à examiner chaque cellule individuellement. Le Dr. Vallot, l’un des chercheurs impliqués dans cette avancée, explique que cette approche permet d’identifier les profils épigénétiques responsables de la genèse du cancer du sein triple négatif dès ses stades les plus précoces. En utilisant un séquençage d’ADN à haut débit, les chercheurs peuvent recueillir des données à l’échelle de la cellule, ce qui était jusqu’à présent inédit.

Une dépistage dès l’origine

L’analyse en cellule unique offre un aperçu sans précédent des tumeurs. Elle permet de comprendre comment les cellules évoluent, s’adaptent et se diversifient tout au long de la progression de la maladie. Cette capacité à suivre l’évolution de la tumeur à un niveau microscopique pourrait révolutionner la manière dont nous abordons le diagnostic et le traitement du cancer du sein triple négatif. L’Institut Curie prévoit d’exploiter les données recueillies grâce à cette approche pour développer de nouveaux outils de diagnostic. En modélisant ces données avec des outils de calcul puissants et innovants, les chercheurs espèrent identifier des modifications épigénétiques spécifiques qui pourraient servir de cibles thérapeutiques. Cette avancée pourrait ainsi conduire à la création de traitements plus efficaces et mieux ciblés pour les patientes atteintes de cette forme agressive de cancer du sein.

Advertisement

Un cancer particulièrement agressif

Le cancer du sein triple négatif est particulièrement redoutable en raison de sa résistance aux traitements conventionnels. Les femmes touchées par cette maladie ont depuis longtemps plaidé pour des options de traitement plus efficaces. Cette avancée de l’Institut Curie offre un nouvel espoir à ces patientes. L’amélioration de l’accès aux soins médicaux et de l’efficacité des traitements est une préoccupation majeure pour les patientes atteintes de cette forme de cancer. Cette avancée scientifique, qui repose sur une compréhension plus fine des mécanismes cellulaires du cancer, pourrait transformer le paysage de la prise en charge du cancer du sein triple négatif (source 1).

Bien que ces découvertes soient encore à un stade préliminaire, elles ouvrent des perspectives passionnantes pour l’avenir de la recherche et du traitement du cancer. Les chercheurs de l’Institut Curie (source 2) sont déterminés à poursuivre leurs travaux et à transformer ces découvertes en progrès cliniques tangibles. Dans l’ensemble, cette nouvelle méthode “Single cell” offre un nouvel espoir pour les patientes atteintes de cancer du sein triple négatif et souligne l’importance cruciale de la recherche scientifique dans la lutte contre le cancer.

Advertisement
Continue Reading

Santé

Pour faire baisser les prix de l’essence et du gazole, Éric Ciotti veut toucher aux allocations-chômage

Published

on

Éric Ciotti, ici en meeting de campagne pour la présidence LR à La Ciotat
CLEMENT MAHOUDEAU / AFP Éric Ciotti, ici en meeting de campagne pour la présidence LR à La Ciotat

CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

Éric Ciotti, ici en meeting de campagne pour la présidence LR à La Ciotat

POLITIQUE – Moins d’argent pour les personnes sans emploi au profit des automobilistes. Le président des Républicains Éric Ciotti prône une baisse de 15 centimes des taxes sur l’essence pour soutenir le pouvoir d’achat des Français, une mesure qui serait notamment compensée par la réduction de la durée et du montant des allocations-chômage.

Après l’abandon du projet de vente à perte de carburant, Matignon a obtenu des grandes enseignes de distribution qu’elles vendent une partie de leur carburant à prix coûtant jusqu’à la fin de l’année.

Advertisement

Mais le député des Alpes-Maritimes veut aller plus loin. Il propose, dans un entretien au Parisien mis en ligne samedi 30 septembre, « une baisse des taxes, autour de 15 centimes à la pompe, ce qui représente un coût de 5 milliards d’euros ».

Après le consensus trouvé cette semaine à l’Assemblée nationale entre LR et le camp présidentiel sur 15 heures hebdomadaires d’activités obligatoires pour les bénéficiaires du RSA, le parti d’Éric Ciotti a désormais dans le viseur les indemnités pour les chômeurs.

« Aujourd’hui, plus de 5 millions de Français sont inscrits à Pôle emploi alors que des dizaines de milliers d’entreprises peinent à recruter dans ce qu’on appelle les secteurs en tension », affirme le numéro 1 du parti, dans cette interview accordée en marge du Forum des jeunes LR qui se tient ce week-end à Valence (Drôme). « Nous souhaitons diminuer la durée comme le montant de l’indemnité chômage pour la rendre moins attractive » ajoute-t-il, convaincu que cette mesure représentera un « gain de plusieurs milliards d’euros » pour les caisses de l’État.

Advertisement

La motion de censure sur le budget s’éloigne

Qualifiant de « budget de camouflage » le projet de loi de finances (PLF) présenté cette semaine par le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, Éric Ciotti a annoncé que son parti divulguerait son contre-budget « dans quelques jours ».

Il enterre en revanche la possibilité que son parti fasse tomber le gouvernement sur un texte financier.  « Censurer un texte budgétaire, ça veut dire qu’il y a une majorité alternative pour construire un autre budget (et) personnellement, je ne me vois pas discuter avec les amis de monsieur Mélenchon pour préparer un autre budget », explique-t-il.

En revanche, il n’écarte pas une motion de censure sur le projet de loi sur l’immigration si le gouvernement garde dans son texte le principe de régularisation de certains travailleurs sans-papiers dans les métiers en tension.  « Nous utiliserons tous les outils d’expression institutionnels pour nous opposer à cette régularisation suicidaire », promet-il.

À voir également sur Le HuffPost :

Continue Reading

Santé

Anthony Delon affirme que 110 000 euros ont été retrouvés en liquide

Published

on

Photo

Sur BFMTV, Anthony Delon affirme que 110 000 euros ont été retrouvés en liquide dans la salle de bain de Hiromi Rollin qu’il présente comme la dame de compagnie de son père Alain Delon.

PEOPLE – Il dit lui-même avoir été « surpris » par la découverte. Anthony Delon a affirmé samedi 30 septembre sur BFMTV qu’une très importante somme d’argent a été retrouvée par les enquêteurs dans un placard de la salle de bains de Hiromi Rollin.

Cette sexagénaire qui se présente comme la compagne d’Alain Delon mais que les enfants de la star voient comme sa « dame de compagnie » est au cœur de plusieurs plaintes.

Advertisement

Les enfants de l’acteur l’accusent de harcèlement moral et détournement de correspondance. « Je suspecte un abus de faiblesse », avait déclaré l’avocat d’Anouchka, Alain-Fabien et Anthony Delon après avoir déposé plainte au début de l’été. En réponse, Hiromi Rollin a contre-attaqué avec une plainte pour violences en réunion, dénonciation calomnieuse et vol. Ce que le parquet de Montargis a confirmé ce vendredi.

Des perquisitions ont été menées à Douchy, dans le Loiret où Alain Delon, 87 ans, vivait la plupart du temps et d’où Hiromi Rollin a été expulsée en juillet. C’est là que l’argent a été découvert. « Il y avait une somme d’argent qui a été récupérée par les gendarmes, une somme très importante : 110 000 euros en liquide cachés en haut dans un placard de sa salle de bains  », a affirmé Anthony Delon.

Advertisement

« Au cours des quatre derniers mois – et ça ne représente pas la somme qu’on a trouvée -, il y a eu 900-950 euros qui ont été tirés toutes les semaines sur la carte de crédit. Soi-disant pour s’occuper de Douchy », a déclaré Anthony Delon

« C’est un coup monté pour me faire sortir de la vie de leur père, c’était leur unique but », a répondu la femme vendredi dans Le Parisien. Elle met, pour sa part, en avant « la relation d’amour de 33 ans » avec Alain Delon.

À voir également sur Le HuffPost :

Continue Reading

Santé

Pour le petit-déjeuner, voici ce que les Français préfèrent entre beurre, confiture et pâte à tartiner

Published

on

ALIMENTATION – Des céréales, des tartines, des fruits ou rien du tout ? Quel est le petit-déjeuner favori des Français ? Selon un sondage Odoxa publié courant septembre, 8 Français sur 10 prennent un petit-déjeuner très régulièrement le matin.

Advertisement

Cette habitude alimentaire est fréquente peu importe la génération, 8 enfants sur 10 prennent un petit-déjeuner tous les jours ou presque. Même si « ce sont les plus âgés (65 ans et plus) qui ont sanctuarisé cette pratique (89 % d’entre eux prennent un petit-déjeuner tous les jours ou presque) », précise le sondage commandé par le roi de la pâte à tartiner Ferrero.

Une boisson chaude accompagnée de tartines, c’est ce que les Français préfèrent manger le matin. 85 % des d’entre eux profitent du petit-déjeuner pour manger des produits qu’ils aiment et 71 % « estiment que le petit-déjeuner est le moment où l’on peut s’autoriser des produits gourmands », souligne Odoxa.

Le « petit-déjeuner à la française » reste populaire

Le sondage nous apprend donc que les tartines de pain, de brioche ou de la baguette sont consommées par 62 % de ceux qui ne ratent pas « le repas le plus important de la journée ». Ces tartines sont toujours accompagnées d’une boisson chaude, un thé ou un café pour 74 % de l’échantillon de Français.

Sur le podium des garnitures, c’est le beurre (ou la margarine) qui remporte la première place en étant consommé par 69 % des sondés. La confiture et le miel (qui peuvent parfois être combinés avec le beurre) se retrouvent à la deuxième place en étant le choix de 64 % des Français. La pâte à tartiner est l’option préférée de 19 % d’entre eux et arrive donc en troisième place. Elle est tout même un favori chez 52 % des moins de 25 ans et 46 % des 25 – 34 ans. Le fromage (11 %) et le beurre de cacahuète (4 %) arrivent ensuite.

Advertisement

En revanche, les adeptes du petit-déjeuner salé sont moins représentés. Seuls 10 % des Français choisissent de manger un œuf et 3 % d’entre eux préfèrent un plat salé (légumes, viande).

Alors que les Français ont l’air très attaché au petit-déjeuner, de l’autre de l’Atlantique ce n’est pas la même chose. L’année dernière, seulement 35 % des Américains prenaient un petit-déjeuner quotidiennement, révèle le site internet The Hustle. Et quand ils en mangent un, ils préfèrent se tourner vers des barres énergisantes ou des boissons protéinées.

Un besoin mais pas pour tout le monde

88 % des Français voient le petit-déjeuner comme un besoin car « cela leur donne de l’énergie pour bien commencer la journée ». Pour 83 % ce repas est important pour être en bonne santé. Le petit-déjeuner est aussi vu comme le moment de prendre du soin pour soi pour 74 % des personnes interrogées.

Advertisement

Qu’en est-il des personnes qui font l’impasse sur le petit-déjeuner ? Le sondage révèle que la majorité des personnes qui n’en prennent pas ne souhaite pas se « forcer » ou n’a juste pas faim à ce moment-là. 49 % disent ne simplement pas avoir le temps pour un petit-déjeuner.

Enfin, faire l’impasse sur le petit-déjeuner peut aussi avoir un rapport avec les finances. En effet, 20 % des Français estiment ne pas avoir les moyens de s’offrir un petit-déjeuner (29 % d’entre eux gagnent moins de 1 500 euros par mois).

À voir également sur Le HuffPost :

Advertisement
Continue Reading

Santé

En Bretagne, à Carhaix, on a suivi la révolte des habitants pour sauver les urgences de l’hôpital

Published

on

HÔPITAL – La crise de l’hôpital public provoquera-t-elle une révolte de la France rurale ? Le 22 avril, ils étaient 2000 manifestants dans la petite ville de Feurs (Loire). Puis 6000 à Langres (Haute-Marne), le 23 septembre dernier. Une semaine plus tard, des centaines de personnes ont cette fois-ci manifesté, ce samedi 30 septembre, devant la préfecture du Finistère à Quimper, pour dénoncer un accès limité aux urgences de l’hôpital de Carhaix depuis cet été.

Advertisement

Chaque fois, ces manifestations importantes prennent place dans des villes de taille modeste pour dénoncer un accès aux soins qui se détériore, particulièrement hors des grands centres urbains. À Carhaix, 7300 habitants, la population et les soignants regrettent que le service des urgences fonctionne dorénavant avec une régulation en soirée et pendant la nuit, entre 18H30 et 8H du matin. Il faut alors contacter le 15 qui peut faire venir une équipe d’urgence mais peut aussi orienter le patient vers un autre hôpital de la région, souvent à près d’une heure de route.

Comme vous pouvez le voir dans notre reportage vidéo en tête d’article, Le HuffPost a suivi la mobilisation bretonne sur le terrain. À notre micro, les habitants de Carhaix expliquent pourquoi l’accès aux soins est devenu est devenu une préoccupation majeure dans leur commune, et plus globalement dans le centre de la Bretagne. D’abord dans une ambiance bon enfant, la manifestation a tourné court après des tensions entre manifestants et forces de l’ordre, ces derniers ripostant avec des gaz lacrymogènes.

Le préfet s’engage pour un retour à la normale… sans date

Seize élus, dont le maire de Carhaix Christian Troadec (DVG) ont été reçus par le préfet du Finistère, Alain Espinasse. Ces élus ont voulu « rappeler l’engagement que Étatat avait pris au mois d’août de faire en sorte qu’on retrouve un système normal », a-t-il décla. . « Nous sommes très déçus », faute d’une date pour un retour à la normale, a déploré Christian Troadec. « Le constat on lconnaîtit, les gens ne peuvent pas se soigner, ce que l’on veutceux sont des solutions », a renchéri Matthieu Guillemot, du comité de vigilance Urgences Carhaix, après la manifestation.

« On ne considère pas cette situation comme normale », a assuré le préfet Alain Espinasse lors d’un point-presse. Il a expliqué que la régulation des urgences de Carhaix la nuit s’explique par le manque d’un médecin urgentiste. « On s’emploie à trouver un médecin », a-t-il poursuivi, afin de revenir à « un retour à la normale le plus vite possible », mais sans pouvoir s’engager sur une date précise. Dans un communiqué, l’Agence régionale de santé évoque elle « un déficit de 11 médecins au sein de l’équipe médicale commune des urgences du CHU Brest-Carhaix ».

Advertisement

« Réguler un service d’urgence ne veut pas dire fermeture des urgences », expliquaient le CHU de Brest et l’Agence régionale de santé (ARS) dans un communiqué commun publié jeudi. Mi-septembre, des manifestants avaient occupé pendant quelques heures les locaux de la délégation départementale de l’Agence régionale de santé (ARS) avec les mêmes revendications.

À voir également sur Le HuffPost :

Advertisement
Continue Reading

Rencontre ton âme sœur ici

https://www.highcpmrevenuegate.com/xbaz82pgrw?key=dedb9e02254a11c51c4e72640034c775
Advertisement

Derniers Articles

Divertissements27 seconds ago

Comment mettre le mode sombre sur Word ?

Dans cette section, nous allons apprendre comment utiliser Word ? Word est un logiciel d’édition de textes et de documents parfait...

Afrique13 mins ago

Le marché Roxy sous surveillance

Dans le cadre de la lutte contre les médicaments de qualité inférieure et falsifiés, la Compagnie républicaine de sécurité 1...

France22 mins ago

Punaises de lit : l’astuce très simple pour les éliminer de son matelas : Femme Actuelle Le MAG

Les punaises font la une de l’actualité depuis quelques mois, montrant leur présence au grand jour, aussi bien au cinéma...

Sports25 mins ago

Everton 1-2 Brighton: Elisabeth Terland double gets Seagulls off to winning start

Elisabeth Terland’s seven goals last season made her the top scoring WSL player aged 21 or younger in the 2022-23...

International26 mins ago

Nottingham Forest 0-0 Brentford – Premier League LIVE: Taiwo Awoniyi has have an early goal disallowed for hosts due to offside following a VAR check in Sunday’s sole top-flight encounter

By Adrian Bishop For Mailonline Published: 08:00 EDT, 1 October 2023 | Updated: 10:11 EDT, 1 October 2023 Advertisement Advertisement...

Santé35 mins ago

les canards français vont être vaccinés, et c’est une bonne nouvelle pour le foie gras de Noël

GAIZKA IROZ / AFP Cette photo montre des canetons dans une ferme à Lohitzun-Oyhercq, dans le sud-ouest de la France,...

France43 mins ago

Incendie dans une discothèque en Espagne : ce que l’on sait du drame qui a fait au moins 13 morts

À Murcie, dans le sud-est de l’Espagne, un incendie dans une discothèque a fait au moins 13 morts et quatre...

Société1 hour ago

How the restart of pupil mortgage funds may shake the economic system

Pupil mortgage forgiveness advocates rally exterior the U.S. Supreme Court docket constructing in Washington, D.C., after the nation’s excessive courtroom...

Divertissements1 hour ago

Comment désinstaller Windows 11 ?

Vous pouvez toujours désinstaller Windows 11 et repasser à Windows 10 au cas d’insatisfaction. Ou si vous ne maîtrisez pas...

Afrique1 hour ago

Combats intenses entre les FAMa et les terroristes à Bamba

La 8e édition du Grand prix africain du manager a eu lieu le vendredi 22 septembre 2023. À cette occasion,...

Actualités1 hour ago

Borne échappe à la censure à l’Assemblée | TV5MONDE

Elisabeth Borne a échappé sans encombre à la censure dans la nuit de vendredi à samedi à l’Assemblée nationale, après...

Santé1 hour ago

Découvrez ce que provoque une nuit blanche sur le cerveau

Deux ans, c’est le vieillisement que subirait le cerveau à la suite d’une nuit blanche. Les chercheurs, utilisant des technologies...

France1 hour ago

“Une fatigue morale et physique” : Anthony Delon évoque l’état de santé son père Alain Delon : Femme Actuelle Le MAG

C’est une histoire qui secoue sérieusement le clan Delon depuis le 5 juillet 2023. L’affaire opposant Alain Delon et Hiromi Rollin,...

Sports1 hour ago

Etienne Vaessen: Dutch goalkeeper continues recovery, say club RKC Waalwijk

Screens were put up around Etienne Vaessen while he was cared for by medical staff on the pitch RKC Waalwijk...

International1 hour ago

Ryder Cup 2023 LIVE: Rory McIlroy back in action after furious row with Patrick Cantlay’s caddie… as Europe make a strong start in their pursuit of the four points they need for victory 

By Ed Carruthers For Mailonline Published: 04:11 EDT, 1 October 2023 | Updated: 09:09 EDT, 1 October 2023 Advertisement Advertisement...

France2 hours ago

Disparition de Lina : pourquoi les enquêteurs s’intéressent-ils aux 900 mètres de routes où tout aurait basculé ?

Plus d’une semaine après la disparition de Lina, les enquêteurs se penchent sur un tronçon de route de 900 mètres...

Afrique2 hours ago

Meme SDO restricts cocoa transportation without military escort

Chamberlain Ntou’ou Ndong, the Senior Divisional Officer of Meme, has made it illegal for vehicles to transport cocoa along the...

Société2 hours ago

Kellanova bets on snacking as Ozempic, Wegovy take off

The snack aisle is seen throughout a tour of a brand new Amazon Go retailer within the Capitol Hill neighborhood...

Divertissements2 hours ago

Amazon prime : liste des 7 jeux gratuits du prime gaming d’octobre 2023

Le rituel ne change pas, comme chaque mois, de nouveaux jeux gratuits sont offerts par Amazon Prime Gaming pour leurs...

Santé2 hours ago

Dans 250 millions d’années, la Terre sera un énorme continent (mais vous n’allez pas l’aimer)

Alex Farnsworth et Chris Scotese Notre Terre dans 250 millions d’années (illustration). Alex Farnsworth et Chris Scotese Notre Terre dans 250 millions...

Advertisement

Trending